Il n’y a que quatre pilotes dans l’histoire de la NASCAR Sprint Cup à s’être imposés après 50 ans: Mark Martin, Harry Gant, Bobby Allison et Morgan Shepherd.

Cette saison, Martin a rejoint Gant en devenant le deuxième pilote à remporter au moins deux victoires après 50 ans. Pour mémoire, Gant en avait remporté huit dont cinq en 1991, l’année de son 51ème anniversaire.

Mais Martin explique qu’il n’a pas l’impression d’avoir 50 ans – du moment qu’il est dans une voiture de course.

Mark Martin: “ C’est montée d’adrénaline est quelque chose d’unique. Quand je monte dans une voiture de course, je n’ai plus 50 ans. Mais le matin après une course c’est autre chose et là je sens le poids des années. Après ma victoire de ce week-end, je suis rentré chez à l’aube. Je m’en fiche, mais mon corps n’aime plus trop cela.”

La saison de Martin – sa première avec la Hendrick Motorsports – est une véritable renaissance pour le vétéran. Avant 2009, Martin avait effectué deux saisons partielles et ne s’était plus imposé depuis 2005.

La dernière fois qu’il s’était imposé autant de fois dans une saison remonte maintenant à plus de 10 ans lorsqu’il avait remporté sept courses. Il avait terminé cette saison 1998 à la deuxième place du championnat à 363 points du champion Jeff Gordon. Pour la troisième fois de sa carrière, il venait de terminer à la deuxième place du championnat. C’est depuis ce jour que Martin est également présenté comme “le meilleur pilote à n’avoir jamais remporté de titre.”

Cette saison 2009 est d’ores et déjà une de ses cinq meilleurs en carrière. Pour la quatrième fois en 27 ans il a remporté quatre courses la même année.

Les résultats de Martin permettent également à la Chevrolet n°5 de briller comme jamais. Il n’aura fallu au vétéran de la NASCAR que 19 courses pour faire de la saison 2009 la plus victorieuse dans l’histoire de la voiture n°5.

Cette voiture n’avait en effet jamais remporté plus de 3 courses lors d’une même saison (Geoffrey Bodine en 1984 et Terry Labonte en 1994 & 1995).