Vainqueur de la première course routière de l’année à Sonoma, Kurt Busch espérait bien s’imposer également ce week-end à Watkins Glen afin de signer un second succès cette saison. Egalement vainqueur de la course de Nationwide samedi, le champion 2004 n’aura malheureusement pas connu la même réussite lundi après-midi.

La journée de Kurt Busch a brutalement pris fin au 49ème tour lorsqu’il a fini dans les pneus du virage n°5 suite à une crevaison à l’avant gauche.

Kurt Busch : « J’avais de gros problèmes dans les zones de freinage aujourd’hui, notamment avec les freins arrières. Mon seul objectif était de survivre aujourd’hui. Mes problèmes de freins à l’arrière ont eu pour conséquence une surchauffe des freins avant et l’explosion de mon pneu avant gauche. Ce n’est vraiment pas le genre de journée que nous espérions. Il y avait quelque chose qui n’allait pas dans ce système de freinage. Tout comme mon coéquipier à Road Atlanta (ndlr : Keselowski avait été victime d’un énorme accident en essais privés à cause de freins défectueux il y a un peu moins de deux semaines), j’ai eu des problèmes avec les freins aujourd’hui. »

Seulement vingt-septième sur la grille de départ, à cause de problèmes récurrents de tenue de route, Busch a immédiatement entamé une remontée vers l’avant du peloton. En voulant dépasser Dale Earnhardt Jr. afin d’intégrer le top-20, le pilote Penske est parti en tête à queue, heureusement sans trop endommager sa voiture. Avec des pneus détruits, il a ensuite décidé de s’arrêter très tôt pour mettre quatre pneumatiques neufs.

La Dodge Charger n°22 est alors ressortie juste devant le leader A.J. Allmendinger qui l’a immédiatement dépassé pour le mettre à un tour. Kurt Busch s’est alors retrouvé entre Allmendinger et son frère Kyle. Un peu plus loin le pilote Penske ratait son freinage à l’entrée de l’Inner Loop et poussait Allmendinger. Ce dernier n’avait d’autre choix que de couper dans l’herbe et de s’arrêter quelques instants plus tard.

« J’ai bloqué mes freins. Nous avions installé un nouveau maître cylindre mais les freins arrières ne fonctionnaient toujours pas bien. Je suis vraiment désolé d’avoir ruiné sa journée et ses chances aujourd’hui. »

Le champion 2004 est ensuite revenu dans le tour du leader lorsque Greg Biffle a provoqué la première neutralisation de la journée. Repassé par la voie des stands pour réparations de sa voiture, Busch est ensuite reparti en 27ème position au 32ème tour. Malgré de nombreux dépassements, Busch n’était pas remonté plus haut que la 17ème place au 49ème tour avant qu’il n’abandonne dans le virage n°5 suite à sa crevaison.