Sixième des Heluva Good! Sour Cream Dips at The Glen, Kevin Harvick vient de mettre fin à une série peu glorieuse de quatre courses sans le moindre top-10. La dernière fois qu’il avait enchaîné une aussi mauvaise série, c’était en 2009 entre les courses de Pocono et Bristol. A l’époque, le pilote de la Richard Childress Racing était aux abonnés absents et traînait un peu au-dessus de la vingt-cinquième place du général. Cette année, cette série s’est produite alors que le vainqueur de l’édition 2006 de Watkins Glen se trouvait dans le top-5 du classement général, ce qui fait évidemment un peu tâche.

Qualifié en vingt-troisième position, le pilote de la Chevrolet n°29 est remonté lentement, mais sûrement pour se hisser dans le top-10 de la course dans les derniers tours. Huitième lors de la dernière neutralisation, Harvick a profité du dernier restart pour gagner deux positions et signer son meilleur résultat depuis la première course de Pocono.


Kevin Harvick : « Nous avions une bonne voiture, mais nous n’avons pas été très bien placés sauf dans les derniers tours. C’est une journée ‘ok’. Lors du dernier restart tout le monde essayait de passer à trois de front et les voitures glissaient de partout. J’ai ralentit un peu pour passer à l’intérieur de Jimmie Johnson et le dépasser. C’était un peu fou mais c’est un bon résultat pour nous. »

Quatrième du classement général à quatorze points de Kyle Busch et Carl Edwards, le double champion Nationwide va se qualifier sans aucun problème pour le Chase et pourra donc tenter d’aller chercher une victoire chaque week-end afin de décrocher des points de bonus pour le début des playoffs. Cela va commencer dès le week-end à venir au Michigan, épreuve dont il est le tenant du titre. Il faut également rappeler qu’Harvick s’était imposé sur le circuit jumeau de Fontana en début d’année. Un bon résultat serait le bienvenu histoire d’entrer dans une dynamique positive avant les dix dernières courses de la saison.