Entre 2004 et 2010 Tony Stewart n’avait jamais fait pire que septième au Glen, pour un total de quatre victoires et deux deuxièmes places. Ce lundi il visait un huitième top-10 de rang sur le circuit routier de Watkins Glen, mais c’est bien à la vingt-septième place, en tant que dernier pilote dans le tour, qu’il a coupé la ligne d’arrivée.

Ce résultat est le pire qu’il ait décroché à Watkins Glen en treize participation et son troisième plus mauvais sur les vingt-six courses routières qu’il a disputées.

Que s’est-il passé ? Lors du dernier tour de l’épreuve, qui ressemblait plus à de l’action typique d’un short track qu’à celle d’un circuit routier, Tony Stewart s’est loupé dans l’Inner Loop puis dans l’Outer Loop après avoir été percuté par un adversaire. Il a touché Clint Bowyer avant de terminer sa course dans le mur intérieur. Stewart sera capable de relancer son moteur et de repartir pour franchir la ligne d’arrivée, évitant ainsi d’ajouter un abandon à son palmarès.

Une fois la course terminée, Stewart ne dira mot. Il compte désormais 659 points soit quatre-vingt-treize unités de moins que le leader Kyle Busch. Le pilote/propriétaire est dixième du classement général et compte vingt-cinq longueurs sur le onzième, Clint Bowyer. Sans victoire cette année, Stewart ne doit pas sortir du top-10 sous peine de rater le Chase pour la seconde fois de sa carrière, la première fois datant de 2006.