Cela ne correspond pas vraiment au 5ème de mon voyage, mais les trois jours de transition entre la course du Glen de lundi et mon arrivée ce jeudi sur le circuit du Michigan n’ont pas grand chose à voir avec la NASCAR. Si ce n’est ma participation à l’émission Splash’n’Go de mercredi que vous pouvez télécharger sur cette page si vous ne l’avez pas écoutée en direct.


Pour la première fois je vais donc enchainer deux week-ends de NASCAR. C’est vraiment curieux de déjà se retrouver sur un nouveau circuit. J’ai vraiment l’impression de faire partie de la famille. Comme un cirque qui change de ville chaque semaine avec finalement les mêmes acteurs sur la piste et les mêmes journalistes en coulisse. Dès mon arrivée je tombe sur deux petits bijoux dans le parking réservés aux journalistes. Comme d’habitude, très peu de journalistes sont déjà présent le jeudi, mais je retrouve quand même une tête connue. Une journaliste radio spécialisée sur la NASCAR avec qui j’ai bien sympathisé. Mon accent la fait beaucoup rire et mon utilisation de certaines expressions américaines dans nos discussion également.


On peut dire ce qu’on veut, un ovale reste largement plus impressionnant à voir – même sans voiture qui tourne – qu’un circuit routier. Le Michigan International Speedway, construit à la fin des années 60 a subi une modernisation récemment et cela ce voit. L’emplacement du media center et le bâtiment qui l’abrite – le long de la ligne des stands – est un des plus moderne et bien fait que j’ai eu l’occasion de voir.


La bonne nouvelle est que cette semaine, j’ai un ‘Hot Pass’, rien de graveleux à voir ici, c’est simplement une amélioration par rapport au ‘simple’ ‘Cold Pass’. En fait lors d’une épreuve de NASCAR, certains moments sont considérés comme ‘Hot’ et les accès donc réservés aux personnes possédant les pass en question.


Dès mon arrivée au circuit, je profite du beau temps – 30°C et cela va encore monter ce week-end – pour faire un petit tour du propriétaire. En plus d’un accès à la salle de presse, j’ai également la chance de pouvoir monter dans la ‘Press Box’. Cette Box est en fait une salle située tout en haut des tribunes, juste sous les spotters, où se trouvent les commentateurs TV, Radio etc… Cette salle permet de voir tout le circuit avec une vue imprenable. Il va falloir que je choisisse d’où suivre la course, mais cette Box me tente bien. Peut-être pour la course de Truck.


Sur le toit de cette tribune, je rencontre un cameraman très appliqué alors qu’il n’y a aucune activité en piste. Après discussion, il m’explique qu’il travaille pour ESPN et qu’il prépare les fameux trackers que la chaine utilise lors de sa réalisation. Vous savez ces incrustations avec une pointe qui suit les voitures et vous donnent en temps réel leur vitesse etc… Et bien pour cela, les cameramen effectuent d’abord un passage à vide avec des points de repères et un travail en 3D effectué sur un logiciel. Jason m’explique que la précision n’est que de 90%, mais que c’est largement suffisant pour une course de NASCAR.


Après cette sympathique rencontre, j’ai juste le temps de redescendre pour assister au déchargement des équipes de Truck Series. C’est un vrai bordel, mais j’arrive à faire suffisamment d’images pour monter une petite présentation de la course en vidéo. Les camions de la NASCAR ne seront déchargés que vendredi juste à temps pour préparer les voitures pour les essais.


La mauvaise nouvelle du jour… en voulant faire des images depuis le toit, ma caméra HD est tombée par terre et semble avoir quelques soucis. J’espère qu’elle va encore fonctionner car j’ai pas mal de surprises et d’interview pour US RACING de prévus ce week-end et je trouve que cela a quand même plus de gueule en vidéo. Des indices ? Il y a pour le moment un ancien champion de Sprint Cup et un pilote dont j’ai filmé le Truck aujourd’hui.

Un ami à moi arrive dans la nuit avec ses amis pour camper dans l’infield et assister à tout le week-end de course. J’ai hâte de le retrouver et de participer à un vrai BBQ à l’Américaine. Il se peut donc que demain, mon carnet de bord soit mis en ligne un peu plus tard que d’habitude.

Pour voir plus de photos de ce 5ème jour, cela se passe sur la page facebook d’US RACING.
Vous pouvez également suivre ce carnet de bord en direct grâce au Facebook du site et également sur le Twitter de la rédaction.

Retrouvez chaque jour le carnet de bord de Arnaud REMY, envoyé spécial à Watkins Glen puis sur le circuit du Michigan.