Ce week-end il y avait trois pilotes de Sprint Cup engagés en Truck Series. Si Kyle Busch a eu des problèmes mécaniques et Mark Martin a été impliqué dans un accident, il en restait un, Kevin Harvick et devinez quoi ? Il a gagné.

Alors qu’une relance s’est tenue à sept tours du but, la course était de nouveau neutralisée deux boucles plus tard suite à une crevaison du rookie Joey Coulter dans la ligne droite avant. Kevin Harvick, alors en tête devait de nouveau refaire une bonne relance pour se mettre à l’abri.

Le restart était effectif à trois tours de l’arrivée et encore une fois Kevin Harvick gérait parfaitement l’accélération et les velléités de ses adversaires.

Dans le dernier tour Nelson Piquet Jr. partait à la faute dans la ligne droite arrière et allait fracasser son truck dans le mur intérieur alors qu’il était dans le top-5. Les officiels décidaient de maintenir la course sous drapeau vert jusqu’à ce que Kevin Harvick coupe la ligne d’arrivée en vainqueur. Harvick devient ainsi le premier pilote à s’imposer dans les trois séries nationales de la NASCAR au Michigan.

Timothy Peters qui a tout tenté dans les derniers tours a finalement terminé à la deuxième place devant Miguel Paludo, James Buescher et David Starr pour le top-5.

La première neutralisation était provoquée au septième tour pour des débris présents sur la piste. Plusieurs pilotes dont Kevin Harvick en profitaient pour s’arrêter afin de remettre du carburant.

La deuxième neutralisation était l’œuvre de Todd Bodine, qui en remontant trop sur l’ovale venait toucher Colin Braun. La touchette déstabilisait le pilote Toyota qui envoyait en tête à queue le rookie Joey Coulter. Résultat les trois hommes devaient repasser par les stands pour réparer.

Quand il vient en Truck Series Kyle Busch est toujours en lice pour la gagne, là preuve en neuf départs cette année il compte cinq victoires et neuf arrivées parmi les six premiers ! Cependant, un problème mécanique allait mettre fin à sa course au tour 64.

A quinze tours de l’arrivée Johnny Sauter perdait le contrôle de son truck et partait à la faute. Les officiels sortaient le drapeau jaune pour la quatrième fois, la troisième étant également due à un débris.

La course allait monter d’un cran dès le restart avec un accident dès la sortie du virage n°2. Parker Kligerman partait en survirage et emmenait avec lui Mark Martin. Austin Dillon, Matt Crafton, Johnny Sauter et Dakota Armstrong étaient également impliqués.

James Buescher, qui parvenait à éviter l’accident se voyait offrir là une chance de recoller au classement général, voire de prendre la tête et ce malgré une course de moins au classement général, si les circonstances de course lui étaient favorables.

Au classement général, Johnny Sauter récupère la tête du classement général pour quatre longueurs d’avance sur James Buescher, alors qu’Austin Dillon fait la mauvaise opération du jour en perdant deux places. Il ne pointe qu’à neuf points de Sauter.

Problème Technique, merci de revenir ultérieurement