Qui va déposséder Tony Stewart de la dixième place du classement général ? Pour l’instant le double champion de la NASCAR Sprint Cup Series n’est pas au niveau que l’on attend d’un pilote qualifié pour le Chase. Cependant, ses adversaires directs ne font pas mieux. Clint Bowyer se calque sur Stewart, Denny Hamlin ne fait rien de bien, en fait la seule menace s’appelle Brad Keselowski, mais il est à 52 points alors qu’il ne reste que trois courses. Le pilote Penske a tout de même repris 46 points à Tony Stewart lors des trois dernières courses, il y a donc de quoi s’inquiéter dans l’écurie n°14.

Tony Stewart : « Je vais être parfaitement honnête, nous gaspillons l’une des douze places du Chase. »

Cette phrase lâchée par le double champion après l’épreuve du Michigan a au moins le mérite d’être claire. Le pilote/propriétaire ira-t-il jusqu’à se tirer une balle dans le pied en décidant volontairement de céder sa place à un pilote plus méritant dans les trois dernières courses cela semble peu probable tant la visibilité apportée pendant les playoffs est importante. Mais s’il se qualifie pour y faire de la figuration cela serait une perte de temps. En effet, une non-qualification permettrait de préparer la saison à venir et de faire des tests. Avec un nouveau chef d’équipe ?

Au Michigan Tony Stewart a terminé neuvième après avoir passé toute la course dans le milieu du peloton. Certes le résultat brut est encourageant, mais que retenir de sa course sinon qu’il n’a jamais réussi à trouver les bons réglages ?

Toujours sans victoire cette année, Stewart n’a que trois top-5 pour neuf top-10. L’affront suprême étant intervenu à Watkins Glen il y a huit jours avec une vingt-septième place alors que c’est de loin sa meilleure piste.


Malgré ses déboires Stewart reste dans le top-10 et compte vingt-quatre points d’avance sur Clint Bowyer, onzième. S’il reste dans les dix premiers au soir de Richmond il sera qualifié, sinon il devra bénéficier de circonstances favorables pour espérer faire le Chase.

Tony Stewart : « A ce stade de la saison, si nous sommes aussi mauvais cela n’a pas d’importance que nous fassions le Chase ou non, parce que nous allons prendre la place de quelqu’un d’autre dans ce Chase qui pourrait jouer le championnat. »

Selon ses dires Tony Stewart ne mérite donc pas de participer aux playoffs, l’avoir exprimé aussi clairement à trois courses de la fin de la saison régulière, permettra-t-il de créer l’électrochoc nécessaire et suffisant ? Rien n’est moins sûr.