Il n’aura fallu que cinq tours à Dario Franchitti pour se hisser en haut de la feuille des temps. Présent la semaine dernière lors des tests organisés par l’INDYCAR, l’Ecossais a récupéré une monoplace parfaitement réglée pour le sinueux tracé de Sonoma et en a fait un parfait usage.


Lors de son cinquième passage, Franchitti a signé le meilleur chrono en 1.19.4269. Satisfait de cette performance et du comportement global de sa monoplace, l’actuel leader du championnat a préféré rentrer aux garages après avoir bouclé seulement 10 tours.

A la deuxième position, Will Power n’a échoué qu’à 136 millièmes de son rival pour le titre. Le pilote Penske s’est déclaré satisfait de sa voiture, estimant que seuls de petits ajustements restaient à effectuer pour trouver l’équilibre parfait.

En troisième position, on retrouve une autre monoplace du Team Penske. Helio Castroneves s’est montré très à l’aise sur cette piste très technique. Absent des tests, le Brésilien a profité de la récolte d’informations glanées par Power pour mettre au point sa Dallara. A l’inverse des deux premiers, Castroneves a passé plus de temps en piste (21 tours) et semble être l’un des pilotes à surveiller ce week-end.

Dans le top-10, plusieurs surprises se sont invitées. Commençons d’abord par le revenant Giorgio Pantano, remplaçant de Justin Wilson pour Dreyer & Reinbold Racing. L’Italien qui n’a plus couru en IndyCar à Sonoma depuis la saison 2005 a immédiatement repris ses marques en réalisant le cinquième meilleur temps à sept dixièmes de Franchitti. Derrière lui, Sébastien Bourdais (sixième), Ana Beatriz (septième) et James Jakes (dixième) illustrent la pertinence d’être venus en tests la semaine passée.

En revanche et comme à l’accoutumée, la séance fut difficile pour Andretti Autosport qui malgré ses données engrangées lors des tests, n’a pu mettre le doigt sur les bons réglages. Ryan Hunter-Reay est celui qui s’en est le mieux tiré avec le 12ème chrono tandis que ses coéquipiers ont échoué aux 15ème (Andretti), 18ème (Conway), et 26ème (Patrick) positions. Etonnement il en fut de même pour KV Racing Technology qui hormis E.J. Viso (neuvième), a placé les voitures de Tony Kanaan (qui travaille ce week-end avec un nouvel ingénieur) et de Takuma Sato respectivement aux 22ème et 23ème rangs.

Enfin signalons la sortie de piste dans le mur de pneus d’Alex Tagliani au virage 3 qui l’a contraint à écourter ses essais.


alt : Les temps de la première séance d’essais