Auteur de deux courses cette saison avec deux équipes différentes, l’Indy 500 avec SH Racing (il finira huitième) et Loudon avec Dreyer and Reinbold (pris dans un accident au 109ème tour il terminera vingt-troisième), Tomas Scheckter s’apprête à retrouver l’écurie SH Racing (qui sera à cette occasion en partenariat avec Dreyer and Reinbold. Ndlr). N’ayant plus disputé une seule course sur circuit routier depuis plus d’un an (Edmonton 2010. Ndlr), le Sud-africain s’est entraîné sur un simulateur pour se réadapter à une conduite très différente des ovales. Il en a également profité pour découvrir le tracé de Baltimore, une nouvelle course pour tout le peloton de l’INDYCAR.

Tomas Scheckter : ‘‘On ne peut bien-sûr pas se rendre sur le circuit de Baltimore avant ce week-end mais je pense que c’est une très bonne préparation physique. Par le passé cela m’a aidé à découvrir quelques subtilités et astuces pour rouler vite sur un circuit ‘traditionnel’. Comme personne ne peut effectuer de tests sur un circuit routier, tout le monde doit reprendre ses marques, à l’exception peut-être des ténors du championnat. Je suis peut-être désavantagé de ne pas avoir roulé sur un circuit routier depuis longtemps mais j’attends cette course avec impatience !

La coopération entre le SH Racing et l’équipe Dreyer & Reinbold Racing est un plus pour Scheckter. Le Sud-africain entretien de bonnes relations avec l’écurie dirigée par Dennis Reinbold et cela ne peut être que bénéfique pour le futur…

James Sullivan (co-propriétaire du SH Racing): ‘‘Initialement nous avons crée SH Racing pour disputer une seule épreuve : Indianapolis 500. Mais après avoir terminé hutième nous nous sommes dit qu’il ne fallait pas s’arrêter là et nous avons decidé de participer à une autre course cette saison avec Tomas Scheckter dans la voiture. L’épreuve de Baltimore et les mois qui vont suivre seront utilisés stratégiquement pour élaborer nos plans en vue de la saison 2012 d’INDYCAR.’’

Après avoir disputé presque six saison complètes en INDYCAR (Scheckter a été écarté par Eddie Cheever avant le terme de la saison 2002. Ndlr) et roulé pour neuf équipes dans sa carrière, Tomas Scheckter s’apprête certainement à remettre le couvert pour disputer toute la saison 2012… Une bonne nouvelle pour le Sud-africain (si les espoirs se concrétisent) dont la dernière saison complète date de 2007 avec le Vision Racing.