Absente de l’épreuve de Sonoma en raison d’un problème de visa, Simona de Silvestro a pu fêter dignement son vingt-troisième anniversaire le jeudi 1er septembre au Convention Center de Baltimore.

En effet, la jeune suissesse va retrouver le baquet de sa monoplace n°78 du Nuclear Clean Air Energy/HVM Racing pour disputer la première épreuve de l’histoire de l’INDYCAR organisée à Baltimore. Ce retour procure véritablement la plus grande joie dans son équipe, à commencer par son team-manager.

Keith Wiggins (directeur de l’équipe HVM Racing) : « Nous sommes extrêmement heureux de retrouver Simona. Malheureusement elle n’a pas pu venir avec nous pour faire le tour du circuit à pied (une manière efficace de découvrir toutes les subtilités et les pièges d’un circuit. Ndlr) mais nous veillerons à ce qu’elle soit la plus concentrée possible. Je suis sûr qu’elle va très vite se remettre dans le bain et qu’elle aura soif de revanche. »

Simona de Silvestro va donc découvrir le circuit de Baltimore à l’occasion des essais libres organisés aujourd’hui sur le tracé urbain de 2 miles (les premiers résultats seront connus dans la soirée. Ndlr).

Simona de Silvestro : « Après une semaine désastreuse pour moi, je suis contente d’être de retour aux Etats-Unis et de retrouver mon équipe ». (Simona a été interrogée par les douanes américaines lors de son arrivée à l’Aéroport International de Dulles avant d’être contrainte de retourner en Suisse. Ndlr).« Cette expérience a été vraiment frustrante pour moi mais je tiens à remercier tous mes fans et mes sponsors pour leur soutien. Il est maintenant temps de se concentrer sur le Grand Prix de Baltimore et la fin de saison. »

Comme vous le savez, c’est Simon Pagenaud qui a remplacé de Silvestro sur l’Infineon Raceway (le français était d’ailleurs l’invité de notre émission hebdomadaire Splash’n Go enregistrée le 31 août. Ndlr). Qualifié vingt-deuxième, le français a pu gagner sept places dans le classement pour finir à une frustrante quinzième position… Sans une pénalité en fin de Grand Prix pour avoir, selon la direction de course, dépassé les leaders sous drapeau jaune, le poitevin pouvait peut-être même espérer terminer dans le top-10. Mais du côté de Keith Wiggins c’est avant tout la satisfaction qui était de mise.

Keith Wiggins : « Nous avons trouvé le remplaçant idéal de Simona avec Simon. Nous aurions aimé effectuer les essais du 18 août (20 pilotes ont roulé à Sonoma la semaine précédant la course. Ndlr) avec lui puisque Simona y avait réalisé de très bonnes performances. Je pense que nous avions une voiture pour réaliser un top-5 mais avec toutes ces péripéties le pauvre Simon, qui n’avait jamais couru sur ce circuit, a réalisé une bonne course. »

Ce week-end, l’équipe HVM Racing arborera un nouveau sponsor et Simona de Silvestro voudra certainement donner le meilleur d’elle-même pour son retour afin de terminer dans le top-10 pour la quatrième fois de la saison.