Le warm-up traditionnellement long d’une demie-heure a cette fois-ci été écourté à une petite dizaine de minutes. Et dans cette session amputée, ce sont les pilotes féminines qui ont pris le pouvoir.


Simona de Silvestro, déjà auteur d’un très bon 12ème chrono en qualifications, a signé le meilleur temps du warm-up grâce à un tour bouclé en 1.24.0676. La pilote HVM Racing a devancé Danica Patrick d’une seconde.

Bien évidemment ces temps ne reflètent pas le potentiel de chaque voiture. Les pilotes n’ont pu faire plus de 4 tours, la faute à deux drapeaux rouges.

Le premier est survenu seulement cinq minutes après l’ouverture de la piste. La raison ? Un terrible accident impliquant Tony Kanaan et Helio Castroneves. Alors que les deux hommes abordaient le virage 1 à plus de 250km/h, Castroneves devant Kanaan, ce dernier fut victime d’une défaillance de ses freins. Ne pouvant s’arrêter, le pilote KV Racing Technology n’eut d’autre choix que de s’encastrer dans la voiture de son compatriote. Le résultat aurait pu s’avérer dramatique puisque la voiture de Kanaan a effleuré le casque de Castroneves avant de frôler dans les airs un commissaire de course qui heureusement, eut le réflexe de s’écarter de la scène.

Voici l’accident raconté par Kanaan :
« La pédale de frein s’est écrasée au sol. Je n’étais pas certain de qui était devant moi, mais il allait me ralentir. » Kanaan s’est même excusé auprès de Castroneves. « Je lui ai dit ‘Hey mon frère, je suis désolé, j’ai dû me servir de toi pour me ralentir.’ et il l’a bien compris.« 

Une fois immobilisé, le pilote Penske quitta son cockpit avant de se diriger vers l’épave de son ami brésilien. Ce dernier lui avoua qu’il lui avait sauvé la vie grâce à la décélération engendrée par l’impact entre les deux voitures.
« J’ai fait un tour de circuit à pied la nuit dernière et j’ai vu qu’à droite dans le virage 1, il y avait des pneus devant un muret en béton, et qu’à gauche il y avait une ouverture puis des pneus, sans mur de béton. Donc j’ai tourné à gauche. Ca m’a probablement sauvé la vie.« 

Cet accident tombe au mauvais moment (à quelques heures du départ) pour Kanaan et à l’heure où nous écrivons ces lignes, l’écurie KVRT évalue la possibilité de réparer les dégâts pour permettre à son pilote de prendre le départ.

Une fois les voiture évacuées et la piste nettoyée, le warm-up a pu reprendre mais pour quelques minutes seulement. En effet un second drapeau rouge vint mettre fin à cette séance. En cause, un nouvel accident au virage 1 impliquant Ana Beatriz, J.R. Hildebrand et James Jakes.

Après ces deux accidents, nul doute que le briefing des pilotes aura pour objet la sécurité au premier virage.


alt : Les temps du warm-up