Le jeune Martinérois de 22 ans a fait un grand pas vers le titre à l’issue de l’avant-dernière manche de la saison. Après être parti de la pole position pour la quatrième fois cette saison (en raison du retard pris sur le planning du week-end, la séance de qualification a été remplacée par une séance d’essais. Ndlr), les pilotes se sont élancés dans l’ordre du classement général. Malgré tout, Tristan Vautier a su s’imposer pour la quatrième fois cette année à l’issue d’une course parfaite (c’est sa sixième victoire dans le championnat. Ndlr). Il devance sur la ligne d’arrivée le pilote Andretti Autosport Sage Karam et le brésilien João Victor Horto. Bonne opération au championnat puisque Connor de Phillippi termine a une lointaine dixième position.

Avec 38 points d’avance au championnat sur son rival le plus proche, le Français peut aborder sereinement la grande finale du championnat qui se déroulera sur le tracé californien de Laguna Seca le 18 septembre prochain. En effet, avec seulement 46 points restant à distribuer Tristan pourrait bien voir son rêve se concrétiser : devenir champion de la série Star Mazda et empocher la coquette somme de 1,5 million de dollars offerte au vainqueur.

Tristan Vautier : « J’ai pris le contrôle de cette course dès le départ même si je voyais Connor De Phillippi dans mes rétroviseurs. Soudain vers la mi-course alors qu’il me mettait la pression depuis le début de l’épreuve je ne l’ai plus vu derrière moi. Quand mon équipe m’a indiqué qu’il s’était crashé j’ai pu me concentrer uniquement sur mon pilotage afin de ne pas commettre d’erreurs. Cette course a pris une tournure particulière puisque j’ai maintenant une avance conséquente au championnat. Nous devons toutefois rester concentrés car rien n’est jamais acquis. Je remercie mon équipe, le JDC Motorsport, et mon ingénieur Rick Cameron pour m’avoir préparé une bonne voiture aujourd’hui et depuis le début de saison. Je vais maintenant me préparer pour une grande bataille à Laguna Seca… comme c’est le cas avant chaque course. »

Le jeune français reste lucide et sait qu’il ne devra pas commettre d’erreur sur le circuit technique de Laguna Seca. Si tout se passe bien pour lui, Tristan devrait pouvoir s’imposer et ainsi grimper dans la pyramide des séries monoplaces américaines pour un jour atteindre l’IZOD IndyCar Series. C’est tout le mal qu’on lui souhaite !