Le pilote de la Stewart-Haas Racing s’est qualifié pour les playoffs de la NASCAR Sprint Cup Series. En fait sa saison se résume à un enchaînement de bon et de moins bon. S’il est capable de faire quatre top-10 de suite entre Phoenix et Fontana, il enchaîne par quatre résultats de quatorzième ou pire et ainsi de suite jusqu’à la fin de la saison régulière.


Au final il termine les vingt-six premières courses à la huitième place avec une victoire (C’était à Loudon – ndlr.) huit top-5 et treize top-10. Si ses statistiques sont loin d’être exceptionnelle, il faut dire que son irrégularité chronique ne l’a pas aidé, il peut toujours se targué d’avoir terminé devant son patron lors des vingt-six premières courses. Reste que le classement final est établi au soir de l’épreuve d’Homestead-Miami fin novembre.

Le pilote de la Chevrolet n°39 sera-t-il capable de poursuivre sur sa lancé de fin de saison régulière, à savoir neuf top-20 lors des neuf dernières courses, dont six arrivées parmi les dix premiers ?

S’il est capable de coups d’éclats il n’en reste pas moins qu’une place dans le top-5 semble difficilement accessible. S’il ne veut pas faire pâle figure lors du Chase, il devra acquérir la régularité lui permettant de terminer dans le top-10, chose qu’il n’a jamais réussie à faire plus de quatre fois de suite entre Phoenix et Fontana en tout début d’année….