Le vainqueur des deux dernières courses en date, Will Power, s’est hissé en haut de la feuille des temps avec un chrono de 1:39.4745 et devance son coéquipier Helio Castroneves de 0,122 sec (1:39.5965). Malgré toutes les inquiétudes et le récent séisme qui a eu lieu aux alentours du circuit, l’australien se montrait satisfait de ce nouveau tracé : « C’est véritablement un très beau circuit. Le revêtement est lisse et l’enchaînement des virages fluide. Même s’il semble difficile de dépasser, c’est un des plus beaux circuit que nous visitons cette année. Pour moi la meilleure opportunité de dépassement sera dans le virage 11 après la longue ligne droite du retour, et peut-être également au virage 3. Il faudra donc être performant en qualifications. »

Auteur d’un très prometteur troisième temps (1:39.8531), le canadien James Hinchcliffe a apparemment trouvé une bonne base de réglage pour dompter le circuit routier de Motegi. Lui qui est en lutte pour le titre de meilleur rookie face à JR Hildebrand (douzième de cette séance. Ndlr) devra adopter une stratégie simple : il se doit de devancer son adversaire californien afin de pouvoir compter sur une avance suffisante pour aborder les deux derniers ovales en toute sérénité. « Maintenant je vais pouvoir justifier les trois jours où j’ai joué à la console à ma copine… Le tracé est sympa, certainement la piste la plus lisse que nous ayons connu cette année même si c’est plutôt glissant. Et comme il n’y a pas d’autres catégories avec nous ce week-end, le grip ne sera pas celui auquel nous sommes habitués. »

Comme nous le montre la hiérarchie de cette séance, le rôle des coéquipiers sera certainement décisif lors de cette fin de championnat et l’équipe de Roger Penske l’a bien compris puisqu’elle réalise presque un triplé en plaçant Ryan Briscoe à la quatrième position ! C’est un début de week-end très prometteur, d’autant plus que l’écurie de Chip Ganassi n’a semble-t-il pas commencé de la meilleure manière : Dario Franchitti se classe septième à 836 millièmes de Will Power, Scott Dixon n’est que quinzième, Charlie Kimball vingtième et Graham Rahal vingt-deuxième…

Dario Franchitti ne se montrait pas déçu de sa séance : « Cette séance est une grande répétition avant les qualifications qui auront lieu demain. Je suis sûr que tout le monde va comparer les données récoltée avec leurs équipiers afin de trouver les endroits où l’on peut gagner du temps. C’est une chose habituelle lorsque nous nous rendons sur un nouveau circuit. Je pense que, contrairement à nous, beaucoup de pilotes ont utilisé un deuxième train de pneus donc je suis satisfait » (l’écossais n’a effectué que 11 tours dans cette séance. Ndlr). En ce qui concerne la piste, Franchitti partage l’avis de ses homologues : « C’est vraiment agréable de conduire ici. J’ai apprécié cette séance car le tracé est intéressant, il faut vraiment s’employer. »

Les bonnes performances de cette séance sont à mettre à l’actif de Marco Andretti (cinquième et seul pilote Andretti Autosport dans le coup. Ndlr), Alex Tagliani (sixième), Joao Paulo de Oliveira qui pour ses débuts en INDYCAR signe le huitième temps devant Sébastien Bourdais, Takuma Sato et Hideki Mutoh auteur d’un très bon onzième chrono.

Enfin, n’oublions pas nos féminines qui ferment la marche lors de cette première séance. Danica Patrick est vingt-quatrième (juste derrière son équipier Mike Conway. Ndlr) et devance Simona de Silvestro et Ana Beatriz. Sur un circuit encore « très vert », les réglages ne sont pas faciles à trouver mais les trois pilotes auront, sans nul doute, l’occasion de se rattraper lors de la journée de samedi.


alt : Découvrez les temps de première séance d’essais libres à Motegi