Goodyear fourni des pneumatiques plus endurants ce qui permet aux pilotes de rester plus longtemps en piste et de ravitailler quand le réservoir est vide. C’est ce qui est arrivé ce lundi sur l’ovale de Joliet pour l’ouverture du Chase.


Les cinquante derniers tours s’étant déroulés sans neutralisations tous les pilotes ont dû jouer avec leur consommation pour tenter de rallier l’arrivée sans repasser par la voie des stands et c’est finalement Tony Stewart qui s’est imposé alors que plusieurs pilotes dont Jimmie Johnson sont tombés en panne d’essence dans les derniers tours de l’épreuve. Cela n’a cependant pas empêché le pilote de la Hendrick Motorsports de signer un top-10.

Pour Johnson la qualité des gommes fournies par Goodyear est à l’origine d’au moins cinq courses s’étant jouées à la consommation et il s’attend à ce que cette tendance persiste.

Jimmie Johnson : « Cette année nous avons vu la consommation jouer un rôle plus important au championnat que par le passé. Phoenix a été refait et il y a eu des tests de pneumatiques. Vous ne pouvez pas amener certains type de gommes sur ce nouvel asphalte alors ce sera une course à la consommation. À Talladega cela devrait être pareil. Il y a beaucoup de pistes qui permettent d’avoir des courses à la consommation. »

Matt Kenseth avait également élevé la voix le week-end dernier après avoir perdu très gros dans le dernier tour. Le champion 2003 de la NASCAR Sprint Cup Series est d’accord avec Johnson concernant les pneumatiques, mais il va plus loin, puisque le pilote de la Roush Fenway Racing estime que le nouveau carburant E15, ainsi que l’aérodynamique des voitures sont deux autres facteurs.

Matt Kenseth : « Cette année il y en a eu plus que jamais. Cela pourrait se passer tous les week-ends. Cela ne se fera probablement pas, mais cela se pourrait. Avec ces pneumatiques et ce carburant notre consommation est moins bonne alors nous faisons moins de tours entre deux arrêts. »

Dale Earnhardt Jr. abonde également dans le sens des deux champions. Pour lui les équipes doivent plus prendre en considération la consommation que par le passé et ce pas forcément en termes de caractéristiques du moteur, mais comment un pilote doit adapter sa technique pour être plus efficace tout en économisant.

Reste à voir si la NASCAR demandera à Goodyear de fournir des gommes moins performantes, ou si elle souhaiterait perdurer dans cette voie.