Dover sera le théâtre de la troisième épreuve du Chase. Cet ovale en ciment a déjà souri à Kyle Busch qui s’y était imposé en 2008 et 2010 lors de l’épreuve du printemps dans les deux cas. Il compte également trois victoires en Nationwide et en Truck. Toutes ses victoires à Dover sont intervenues dans les trois dernières saisons à l’exception d’un succès en Truck en 2005.


Si Loudon était l’un des points faibles de Kyle Busch pendant ce Chase, il sera très attendu lors de cette épreuve. Après deux courses dans les playoffs il est sixième du classement général à vingt-six points du leader, son ancien coéquipier à la Joe Gibbs Racing, Tony Stewart.

Kyle Busch : « J’aime cet endroit. La première fois vous êtes effrayés. Sur cette piste vous êtes soit très bons soit très mauvais. Faire toutes les courses à Dover m’aide à comprendre l’évolution de la piste avec le dépôt de gomme et la façon dont se comporte la voiture au fur et à mesure de la course. »

Le pilote de la Joe Gibbs Racing a déclaré qu’il ne ressentait pas de pression particulière. Il a beau être à plus de vingt-cinq points de Tony Stewart, il estime qu’enchaîner les top-5 et top-10 d’ici la fin de saison lui permettra d’être un candidat au titre.

Concernant les stratégies à la consommation, Kyle Busch n’a pas de recette miracle. Il qualifie même ce ‘jeu’ de roulette russe. Tantôt celui lui a souri (New Hampshire – NDLR.), tantôt non (Joliet – NDLR.).