Pour reconfigurer l’ovale de Phoenix il aura fallu pas moins de 23.000 tonnes d’asphalte, 7.000 mètres cubes de béton et 300 kilogrammes de barres d’armature. Tout ceci mis bout à bout permet de changer la configuration du Phoenix International Raceway qui passe d’un ovale plat à un ovale incliné.


S’il y avait eu cinq pilotes en essais fin août, cette semaine toutes les équipes étaient invitées afin de se familiariser avec cette nouvelle configuration. Une nouvelle surface qui fait déjà des adeptes.

Jeff Burton : « C’est une surface unique. La sortie du virage n°2 est vraiment unique, très différente. La ligne droite arrière a beaucoup de banking et c’est comme tomber dans un trou. C’est plutôt cool et cela devrait donner quelque chose de différent. »

En février les changements sur cet ovale d’un mile de l’Arizona avaient été annoncé et ce afin de promouvoir les courses à deux de front.

David Ragan : « C’est cool avec la nouvelle inclinaison. Il y a un peu plus de vitesse. Je pense que ce sera une bonne course. »

Outre la nouvelle configuration de la piste, trois équipes avaient amené une voiture équipée d’un moteur à injection afin de prendre des notes. La Hendrick Motorsports, la Penske Racing et la Michael Waltrip Racing avaient ainsi amené une voiture supplémentaire.