Comme un air de déjà vu. C’est le sentiment général qui est ressorti après que l’écurie Panther Racing ait annoncé vendredi dernier qu’elle sera motorisée par Chevrolet à partir de 2012.

Comme Penske qui est retourné vers son partenaire historique, John Barnes, propriétaire et patron de l’écurie éponyme a choisi de reformer la formule gagnante grâce à laquelle il avait remporté l’ensemble de ses 15 victoires et ses deux titres de champion IndyCar.


« Je ne pourrais pas être plus heureux du retour de Chevrolet en IndyCar et évidemment, c’est un choix naturel pour Panther que d’avoir Chevrolet en tant que motoriste une fois encore.« , a déclaré Barnes. « Nous possédons une longue liste de victoires et de championnats ensemble, et nous attendons avec intérêt de poursuivre cette liste dès 2012. Je ressens beaucoup de fierté que Panther soit une équipe toute américaine avec la National Guard en tant que sponsor, J.R. Hildebrand en tant que pilote et désormais Chevrolet en tant que motoriste. Chevrolet court pour gagner, tout comme nous. Nous sommes donc prêts à faire le boulot et à reprendre là où nous nous sommes quittés.« 

Panther Racing a remporté sa première victoire en 1999 grâce au Canadien Scott Goodyear puis a remporté deux titres en 2001 et 2002 avec Sam Hornish Jr. En 2005, Panther était la dernière écurie motorisée par Chevy qui subissait alors la loi des Japonais Honda et Toyota. Pourtant, c’est durant cette même saison qu’elle enregistra trois Pole Positions (Homestead, Nashville et Texas) et une victoire au Texas avec Tomas Scheckter.

Alors est-ce que ce retour aux sources permettra à l’équipe de redevenir une prétendante au titre ? Il est encore trop tôt pour le dire mais avec un rookie en constante progression et un motoriste au passé élogieux, il est certain qu’elle possède désormais de sérieux arguments pour venir troubler l’establishment qui sévit depuis cinq ans dans le championnat.