La disparition du champion qu’était Dan Wheldon suscite de vives réactions… Présent dans les tribunes de l’ovale de Las Vegas pour assister à la dernière manche de la saison, Jody Scheckter s’est exprimé sur les ondes de la BBC à propos du futur de son fils dans le championnat.

Le Sud-africain, ancien pilote Ferrari, a assisté impuissant au terrible accident qui a impliqué pas moins de quinze voitures dont celle de Tomas Scheckter qui s’en est miraculeusement sorti indemne. Pour l’ancien pilote, c’en est trop et il conseille vivement à son fils de raccrocher : « Ça fait déjà un moment que je souhaite qu’il arrête. »

« Il n’y avait presque aucune différence entre les bons et les mauvais pilotes. Le peloton formait un groupe de 34 voitures regroupées sur une toute petite partie de la piste. Dès lors que quelqu’un faisait une faute, l’accident était inévitable. On ne devrait pas mourir pour avoir fait une erreur, c’est de la folie. »

Pour le champion sud-africain, la sécurité offerte par l’INDYCAR est loin d’être suffisante. « Les pilotes étaient très proches, leurs roues se sont même touchées à près de 350 km/h (il fait allusion au contact entre Alex Tagliani et Ryan Briscoe. Ndlr)… C’est actuellement la forme la plus dangereuse de course automobile […] surtout sur des circuits comme celui-là. »

Les officiels de l’INDYCAR vont certainement envisager de prendre des mesures drastiques pour éviter qu’une telle situation se reproduise. L’avenir de la série est peut-être en jeu mais attention à ce qu’il ne perde pas complètement son âme… La nouvelle voiture (l’IR12 dont le développement était effectué par Dan Wheldon… Ndlr) intègre toutefois déjà quelques éléments visant à augmenter la sécurité des pilotes, mais est-ce que cela sera suffisant ?