Un pilote apprécié de tous, qui a d’ailleurs toujours su entretenir des relations saines avec ses coéquipiers. Citons entre autres Tony Kanaan, Dario Franchitti, Bryan Herta, Scott Dixon, Michael Andretti ou Alex Tagliani :

« Nous sommes amis pour la vie… amigos para sempre » (Tony Kanaan), « Repose en paix Danny Boy, tu vas nous manquer » (Dario Franchitti), « Danny Boy, mon ami le plus sincère. Merci pour tout. » (Scott Dixon), « Il avait une telle présence dans le paddock et dans notre sport. C’était un vrai talent. » (Chip Ganassi),  » C’est une grande perte pour toute la communauté des sports mécaniques. » (Michael Andretti).

En huit ans de carrière, rien ou presque n’aura résisté à Dan Wheldon. Le pilote anglais n’aura finalement connu qu’un seul un petit passage à vide lors de son retour avec l’écurie de ses débuts, Panther Racing. Peu importe, Dan Wheldon avait su retrouver l’énergie nécessaire pour relancer sa carrière à la fois grâce à Bryan Herta qui lui a offert une opportunité incroyable de remporter l’Indy500 pour la seconde fois de sa carrière mais également en participant au développement de la nouvelle voiture mise en place par l’INDYCAR.

Un peu à l’image de Greg Moore qui avait signé un contrat avec l’équipe Penske avant son tragique accident survenu à Fontana en 1999, Michael Andretti nous a appris que Dan Wheldon avait signé, le matin même de cette course terrible, un contrat de plusieurs années pour rouler au sein de son équipe en remplacement de Danica Patrick…

Dans cette seconde galerie, nous vous proposons de découvrir les moments clés de la carrière de Dan Wheldon, depuis la course de St Petersburg 2009 à celle de Las Vegas 2011

RIP Dan Wheldon – 1978-2011