Les pilotes de la Kevin Harvick Incorporated et de la Turner Motorsports ont travaillé en duo et cela a payé, puisque Mike Wallace s’est imposé devant son coéquipier Ron Hornaday Jr., qui continue sa folle remontée au classement général, alors que James Buescher et Ricky Carmichael, coéquipiers à la Turner Motorsports ont pris les trois et quatrièmes places.


Le reste du top-10 est composé de Jason White, Todd Bodine, Austin Dillon, Brendan Gaughan, Kyle Busch et Max Papis.

À l’agitation du drapeau vert James Buescher conservait la tête de l’épreuve et menait le premier tour avant d’être dépassé par Mike Wallace dans la deuxième boucle. C’est d’ailleurs ce dernier qui mènera le plus grand nombre de tours avec cinquante-quatre.

Six neutralisations, pour quatre accidents sont venus ralentir cette épreuve. Au quatorzième tour Kyle Busch était impliqué avec Nelson Piquet Jr. et Cole Whitt notamment, mais le pilote de la Joe Gibbs Racing en Sprint Cup pouvait repartir parmi les derniers dans le tour après de longues réparations.

Au trente-septième tour deux des protagonistes pour le titre que sont Matt Crafton et Johnny Sauter étaient impliqués dans un accident qui allait coûter cher en terme de points à Crafton qui a été contraint à l’abandon.

Peu après la mi-course et alors qu’ils s’étaient échappés du peloton, Todd Bodine et Parker Kligerman s’accrochaient. Les deux hommes parvenaient à repartir, mais le pilote Dodge allait connaître un problème moteur qui le forcera à abandonner quinze boucles plus tard.

Au classement général et alors qu’il ne reste que trois courses, Martinsville, Fort Worth et Homestead, Austin Dillon conserve la tête du classement avec trois longueurs d’avance sur Buescher, quatorze sur Sauter et seize sur Hornaday. Selon toute vraisemblance c’est l’un de ces quatre hommes qui sera sacré champion en fin de saison.