Greg Biffle et Kevin Harvick ont échangé des mots sur l’ovale de Martinsville à l’issue de l’unique séance d’essais de la NASCAR Sprint Cup Series disputée ce samedi. À quelques minutes de la fin de la séance Biffle a percuté l’arrière de Kevin Harvick. Ce dernier venait de revenir en piste avec des pneumatiques neufs et n’avait pas encore atteint la vitesse maximale.

Les deux pilotes se sont ensuite accrochés endommageant l’avant droit de la Chevrolet n°29. Harvick s’est ensuite arrêté dans la ligne droite arrière pour mettre fin à l’incident.


L’escarmouche a ensuite continuée dans les garages lorsque Biffle est venu confronter Harvick après que les deux pilotes soient descendus de leur voiture.

Pour Greg Biffle l’incident est parti de Jeff Gordon dans le milieu du virage. Harvick a en effet ralenti derrière Jeff Gordon.

Greg Biffle : « Je pense qu’il était énervé car Jeff l’a mis hors trajectoire avec ses nouveaux pneumatiques et je suis arrivé à pleine vitesse. J’étais dans son pare-choc et il a levé le pied très tôt. Je ne pouvais pas l’anticiper. »

Harvick, qui était engagé pour la course de Truck n’a pas immédiatement commenté l’incident, mais son chef d’équipe, Gil Martin, a été plutôt clair en déclarant que Greg Biffle les avait percutés.

Gil Martin : « Kevin s’est arrêté dans la ligne droite arrière car la voiture était endommagée. Je ne pense pas que c’était intentionnel. Nous étions en essais. Tout est OK. La voiture était plutôt bonne, mais la piste change beaucoup. Nous sommes prêts pour ce qui va arriver. »

Matt Puccia, le chef d’équipe de Biffle, a accompagné son pilote dans le garage de Kevin Harvick et a simplement décrit l’accident comme un mauvais concours de circonstances, son pilote étant au mauvais endroit au mauvais moment.