Si les bases du succès sont conservées avec le statut de Série Internationale FIA, un grand show à l’américaine, un public nombreux et toujours des budgets maîtrisés, les voitures 2012 seront plus abouties et porteront la nouvelle appellation « World Touring Racecar », le calendrier s’offre des circuits mythiques dans le cadre de meetings prestigieux et proposera une grande première en Europe avec une épreuve sur un short-track ovale installé au cœur de la ville de Tours.


Le calendrier 2012

Le calendrier s’annonce exceptionnel en intégrant des meetings de renommée mondiale sur des circuits
d’exception. Ainsi, le partenariat avec le célèbre DTM Allemand est étendu à 2 manches en 2012 avec
Brands Hatch (Angleterre) et Valencia (Espagne) alors que ceux de la manche d’ouverture lors des
Coupes de Pâques à Nogaro (France) ou la grande Finale au Mans (France) dans le cadre des 24
heures Camions, FIA Truck GP, sont reconduits. Le mythique circuit de Spa-Francorchamps (Belgique)
fait son entrée dans le cadre du populaire meeting des 12H de Spa.

Enfin, LA grande nouveauté du calendrier se tiendra les 7 et 8 juillet 2012, avec la création pour la première fois en Europe d’un short-track urbain temporaire (circuit ovale court de type NASCAR), qui sera construit en centre-ville de Tours, dans le cadre d’un des plus grands festivals français de culture américaine. Outre les 40.000 spectateurs attendus sur l’évènement, les RACECAR Euro Series innovent encore en implantant le sport automobile au cœur des villes avec un concept de sport-spectacle unique se rapprochant du modèle du Supercross américain.

Evolution technique : World Touring Racecar

Au niveau technique, 2012 voit l’évolution vers les World Touring Racecar (WTR). Les éléments de base qui ont faits le succès de la RACECAR restent inchangés mais grâce à ses évolutions 2012, la WTR devient plus aboutie. Il faut noter notamment l’arrivée de combinés Bilstein réglables en compression et détente associés à une nouvelle épure de train avant. L’ergonomie intérieure est elle aussi améliorée et une option commande de boite séquentielle apparait au catalogue.

Au niveau sportif, le règlement permet maintenant de rouler de 1 à 3 pilotes par voiture. En fonction de leur palmarès, les pilotes intéressés peuvent ainsi faire l’ensemble de la saison seuls dans les deux Championnats ELITE et OPEN, ou partager le volant avec 1 ou 2 pilotes pour le Championnat OPEN, réduisant d’autant les budgets par pilote et plaçant alors le prix d’engagement exceptionnellement bas pour le niveau de compétition offert.

Respect des fondamentaux

2012 garde bien évidemment les fondamentaux qui ont fait le succès des RACECAR Euro Series : des
meetings populaires où le public est nombreux (plus de 200 000 spectateurs en 2011), 2 Championnats
pour les pros ou les Gentlemen, 4 Trophées, un temps de roulage important dispatché sur 3 courses par meeting, dont une endurance d’une heure en volant partagé et bien sûr des budgets maitrisés qui font de la discipline une des plus abordables en Europe. La passerelle vers la NASCAR est plus que jamais d’actualité avec le Champion qui gagne une course en NASCAR, le meilleur junior un test NASCAR et la possibilité pour le podium ELITE et le champion OPEN de participer à une course NASCAR.

Un cocktail unique qui séduit chaque jour plus de pilotes à travers l’Europe. Le plateau 2012 promet d’être somptueux et fourni avec plus de 30 voitures attendues sur la grille. L’hiver donnera lieu à plusieurs séances d’essais. Professionnel ou amateur, aucun pilote ne voudra rater l’opportunité d’être un pilote RACECAR Euro Series en 2012.