Impliqué dans l’horrible accident de Las Vegas, l’australien Will Power a une nouvelle fois échoué dans sa quête du titre INDYCAR. En proie au doute, le vice-champion 2010 et 2011 avait même un temps envisagé se retirer du championnat. Touché une nouvelle fois aux vertèbres (la seconde blessure de ce type pour lui après son crash de Sonoma en 2009. Ndlr), l’australien ne sera donc pas en mesure de tester la nouvelle monoplace 2012 dans un futur proche.

Malgré tout, Will Power a déclaré dans la presse américaine que les mesures qui vont être prises en matière de sécurité à la suite du carambolage multiple qui a coûté la vie à Dan Wheldon, sont de nature à le rassurer sur le futur de la série : « Je suis impliqué dans le championnat et je reste en INDYCAR, c’est aussi simple que cela. Quand je vois comment travaille Randy Bernard pour améliorer les conditions de sécurité cela me donne confiance. » D’ailleurs, selon lui, si le crash de Las Vegas s’était produit avec la nouvelle voiture, il n’aurait probablement pas été blessé au dos.

Au cours de cet épisode malheureux, Will Power s’est également rendu compte qu’un pilote pouvait très vite perdre le contrôle de la situation : « Je me souviens de chaque détail. J’ai d’abord vu de la fumée, j’ai heurté l’arrière de la voiture d’Alex Lloyd et ma voiture s’est littéralement envolée. Je me rappelle que je me suis dis que j’allais droit dans les grillages et que ce n’était pas de bonne augure. J’étais heureux que ma voiture s’arrête, je me sentais bien malgré une forte douleur dans le dos. Je ne pensais à rien d’autre, avant de voir la voiture de Dan à côté de moi… J’ai alors découvert les visages graves des secouristes et je me suis dis que ce n’était pas bon. »

La semaine suivant l’accident, l’australien a confessé avoir des émotions partagées : « C’était si difficile de comprendre tout ce qui venait d’arriver et que quelqu’un avait disparu. C’est un sentiment bizarre et difficile à vivre. La communauté des sports mécaniques est si liée que ça a pris une ampleur mondiale. Honnêtement pendant quelques jours j’ai éprouvé de l’incrédulité, je n’arrivais pas à croire ce qui s’était passé. Mais petit à petit tout devient réel et on l’accepte. » En plus de la tristesse liée à la perte d’un de ses homologues, l’australien a également éprouvé une grande déception suite à sa nouvelle défaite au championnat. L’annulation de la course de Las Vegas signifiait que le classement général était le même qu’après la course du Kentucky. Une épreuve que Will Power dominait avant de se faire percuter par Ana Beatriz dans les stands.

« Finalement la course du Kentucky nous a coûté le championnat, tout simplement. Je n’ai jamais eu une voiture comme cela sur un ovale. Je ne me souviens pas avoir vu quelqu’un s’échapper du paquet sur un ovale d’un mile et demi. » Alors que Will Power a terminé sur la seconde marche du championnat pour la deuxième fois consécutive, Dario Franchitti a rejoint le clan très fermé des triples champions consécutifs en INDYCAR. Seul Sébastien Bourdais a fait mieux en remportant quatre titres consécutivement entre 2004 et 2007.

Will Power aura donc à cœur de se remettre le plus rapidement au travail afin de préparer la saison 2012 de la meilleure manière. Après deux places de vice-champion, l’australien veut montrer à tous qu’il a le talent nécessaire pour s’imposer.