A juste titre, le championnat 2011 s’annonçait comme une édition exceptionnelle. Avec un plateau d’une compétitivité jamais vue depuis la scission, la dernière apparition de la Dallara IR07 et le nouveau duel annoncé entre Dario Franchitti et Will Power, tous les ingrédients étaient réunis pour nous offrir un spectacle mémorable.

Intéressons-nous donc aux informations qui ont remis l’IndyCar sur le devant de la scène cette année.

Janvier 2011 :

Février 2011 :


Mars 2011 :


Avril 2011 :

  • Après son échec du début de saison, le vice-champion 2010 s’était juré de rendre la monnaie de sa pièce à Franchitti. C’est chose faite sur le Barber Motorsports Park après une course menée de main de maître. Au championnat, Power occupe la tête avec 7 points d’avance sur Franchitti.
  • Outre le nouveau duel opposant Power à Franchitti, le classement du championnat nous offre son lot de surprises. Au rang de la plus surprenante, la troisième place de Tony Kanaan au championnat qui n’a peut-être pas perdu au change en passant d’Andretti Autosport à KVRT…
  • A Long Beach, Power signe une énième Pole Position mais au terme d’une course marquée par de nombreux accrochages et par une direction de course très inconstante, c’est Mike Conway qui s’impose et décroche sa première victoire en carrière sur le « Monaco » de l’IndyCar. Power lui fut victime d’une attaque suicidaire de Castroneves et abandonne les rênes du championnat à Franchitti.
  • En arrivant au Brésil pour disputer la quatrième épreuve de la saison, les pilotes d’IndyCar ne manquent pas de célébrer la mémoire du héros local, Ayrton Senna, toujours présent dans les esprits.

Mai 2011 :