Quel avenir pour Hinchliffe et Servia ?

Les deux principales victimes du retrait de l’équipe Newman/Haas Racing se nomment Oriol Servia et James Hinchcliffe. Le premier fût l’auteur d’une saison très solide avec à la clé la quatrième place finale au championnat alors que le second a tout de même réussi à empocher le titre de rookie de l’année (en disputant une course de moins. Ndlr) au nez et à la barbe de J.R. Hildebrand.

Le canadien James Hinchliffe est semble-t-il dans les petits papiers de nombreuses équipes. La raison en est simple : le rookie 2011 a su tisser des liens très forts avec Honda. En conséquence des écuries ayant déjà signé avec le motoriste japonais – Rahal Letterman Lanigan ou A.J. Foyt Racing – seraient intéressées pour recruter le jeune pilote. N’oublions pas non plus l’équipe Andretti Autosport et son sponsor Go Daddy qui pourrait voir d’un bon œil l’arrivée d’un jeune loup talentueux…

Pour Oriol Servia, l’intersaison est apparemment plus calme mais des discussions auraient lieu en ce moment entre l’espagnol et plusieurs équipes dont Andretti Autosport, Rahal Letterman Lanigan ou A.J. Foyt Racing. Autant dire que la rivalité entre les deux ex-équipiers risque de s’intensifier en coulisses puisqu’ils semblent intéresser le même type d’écuries…

La problématique des moteurs

Avant d’être contrainte de fermer ses portes, l’équipe Newman/Haas était en passe de signer avec Honda. Le motoriste japonais va désormais pouvoir fournir ses deux V6 bi-turbo à une autre équipe. A l’heure actuelle plusieurs d’entre elles n’ont pas encore signé de contrat. Citons en premier lieu le Sarah Fisher Racing qui serait sur le point de conclure un accord avec Honda, le Dragon Racing qui pourrait bénéficier du retrait de Newman/Haas et enfin le Dale Coyne Racing. Cette dernière pourrait profiter de la situation actuelle pour signer avec Honda et… Sébastien Bourdais. En effet, le motoriste japonais serait semble-t-il intéressé pour équiper l’écurie de Dale Coyne si le français était titularisé.

Actuellement en convalescence à la suite d’une mauvaise chute (qui a résulté d’une jambe cassée.Ndlr), Dale Coyne n’a pour l’instant pas avancé dans les négociations avec ses futurs pilotes. Nul doute que Sébastien Bourdais attend avec impatience des nouvelles plus précises et plus rassurantes pour son futur en INDYCAR. Par ailleurs le Conquest Racing devrait être la quatrième équipe à signer avec Lotus alors que le Ed Carpenter Racing est en bonne voie pour conclure un accord avec Chevrolet.