Daytona est également l’occasion de retrouver quelques guest-stars prestigieuses, même si pour l’instant il semble en y avoir un peu moins qu’il y a quelques années (il y a notamment nettement moins de pilotes Nascar). Mais de nombreux volants sont encore disponibles.

DP

– Chip Ganassi alignera les mêmes équipages que l’année dernière : Scott Pruett/Memo Rojas/Joey Hand/Graham Rahal sur la n°01, et Juan Pablo Montoya/Dario Franchitti/Scott Dixon/Jamie McMurray sur la n°02. Les deux Riley seront une nouvelle fois les voitures à battre cette année.

– Le Starworks Motorsport a frappé fort en recrutant deux poids lourds de l’Endurance en les personnes d’Allan McNish et Lucas Luhr, aux côtés du solide Ryan Dalziel et de ses habituels compagnons vénézuéliens Popow et Potolicchio. On espère également une confirmation prochaine de la présence de Jean-Karl Vernay au volant de la seconde Riley de cette équipe.

– Ryan Briscoe renforcera une fois de plus les rangs du Suntrust Racing. Avec Max Angelelli et Ricky Taylor, l’Australien aura pour objectif de faire triompher la nouvelle Corvette DP.

– Jimmie Johnson ne sera pas présent cette année chez GAINSCO/Stallings. Jon Fogarty et Alex Gurney seront donc épaulés par Memo Gidley. L’équipe GAINSCO est toujours passée à côté des Rolex 24. Avec un tel équipage et la nouvelle Corvette, 2012 sera-t-elle son année ?

– Richard Westbrook rejoindra Antonio Garcia chez Spirit of Daytona (Corvette). Le Britannique fera la saison complète.

– Le Krohn Racing a renouvelé l’équipage qui avait terminé quatrième l’année passée, à savoir Tracy Krohn, Nic Jonsson, Ricardo Zonta et Colin Braun.

GT

– Emmanuel Collard a trouvé refuge chez Alex Job Racing. Il pilotera la Porsche °23. Côté Français, n’oublions pas Patrick Pilet et Kévin Estre, tout deux sur des Porsche TRG.

– Flying Lizard sera cette année engagée en GT. Avec Jörg Bergmeister, Pat Long et Mike Rockenfeller, on tient peut-être les favoris de la catégorie GT de ces 24 Heures de Daytona.

– Chez Porsche, on a placé plusieurs étoiles montantes. Ainsi, Sean Edwards et Nick Tandy seront-ils associés sur la Porsche n°26 du NGT Motorsport. René Rast et Richard Lietz se retrouveront eux sur la n°44 du Magnus Racing.

– Les Ferrari 458 arrivent en Grand-Am, avec deux voitures engagées pour Risi Competizione (Raphael Matos et Toni Vilander sont seuls annoncés pour l’instant), et une pour AF Waltrip pour Rui Aguas, Michael Waltrip, Travis Pastrana et Robert Kauffmann (souvenez-vous : celui-là même qui était à l’origine du crash de Rockenfeller aux dernières 24 Heures du Mans).

– Hurley Haywood sera bien là, toujours sur la Porsche Brumos n°59.

– Chez Mazda, l’équipage phare sera celui de la n°70 (Jonathan Bomarito/Sylvain Tremblay/James Hinchcliffe/Marino Franchitti). Mais les fans suivront sans doute aussi la N°40, celle de Patrick Dempsey (qui avait tout de même fini sur le podium l’année dernière).