La troisième étape du Dakar 2012 n’a fait que confirmer les évènements de la journée précédente. Robby Gordon et Nasser Al-Attiyah ont de nouveau répondu présent dans cette étape avec un top-5 à la clé pour les deux hommes respectivement cinquième et troisième.

Ce bon résultat d’ensemble permet aux deux pilotes de rester à la lutte au classement général puisque Robby Gordon est deuxième à moins d’une minute du leader, le Polonais Holowczyc alors qu’Al-Attiyah est désormais sixième à six minutes et trente-quatre secondes.


Nasser Al-Attiyah : « Nous avons bien travaillé aujourd’hui, car ce n’était pas une spéciale pour nous. Alors finir 1er après être parti 1er est une bonne chose, la course est encore longue. La voiture n’est vraiment pas facile à piloter dans le sinueux, mais dès qu’il y a du rapide, c’est un vrai bonheur! Mais je dois encore la prendre en main, et notamment mieux gérer sa taille, pour savoir où je peux attaquer et où je dois la ménager. Et puis il y a aussi le problème de l’altitude, nous l’avons bien senti aujourd’hui en perdant pas mal de puissance. »

La quatrième étape reliera San Juan à Chilecito pour 326 kilomètres chronométrés et une liaison de 424 kilomètres. Les pilotes atteindront les 3400 mètres d’altitude dans une spéciale qui sera composée de terre et de terre-cailloux. Les concurrents connaîtront deux secteurs hors-piste de trente kilomètres chacun dont une section en toute fin de spéciale où la perte de temps pourrait bien s’avérer désastreuse pour la suite de la compétition.