Les trois journées d’essais prévues par la NASCAR sur le Daytona International Speedway vont permettre aux écuries de se remettre dans le bain, mais surtout de préparer les Daytona 500, cinquante-quatrième édition du nom, du 26 février.


Les nouveaux éléments apportés ont été choisis après les essais effectués à Talladega en octobre puis à Daytona en novembre dernier. Les radiateurs seront plus petits et d’une capacité de deux gallons (7,57 litres – ndlr.) alors que le réservoir de trop-plein est limité à un demi gallon (1,89 litre – ndlr.).

Les trous des plaques de restriction seront d’un diamètre de 29/32 inch (2,30 centimètres – ndlr.) soit 1/64 inch (4 millimètres – ndlr.) plus larges qu’en 2011 lors des Daytona 500.

Robin Pemberton : « Ces trois journées d’essais vont permettre aux écuries de se familiariser avec les nouveaux moteurs et s’adapter aux nouvelles règles de refroidissement. »