Peugeot aura donc attendu la date limite d’inscription aux 24 Heures du Mans pour annoncer son retrait de l’endurance. Le constructeur français évoque des problèmes financiers et préfère concentrer ses ressources sur la gamme commerciale.


Peugeot restait sur quatorze victoires lors des seize dernières courses disputées. Les deux défaites l’ont été face au grand rival Audi et à chaque fois lors des 24 Heures du Mans, la seule épreuve à réellement compter en terme de prestige.

La seule victoire de la marque française dans la classique mancelle depuis son retour date de 2009 avec Alexander Wurz, Marc Gene et David Brabham. Peugeot s’était illustré à de nombreuses reprises par des poles sans jamais parvenir à décrocher la victoire à l’issue des deux tours d’horloge.

Depuis un an et demi Peugeot développait une 908 hybride qui n’a jamais été vue en compétition.