Il n’aura donc pas fallu attendre très longtemps pour qu’une équipe soit prise la main dans sac. Dès la première séance d’inspection de la saison, les officiels ont décidé de confisquer une pièce de carrosserie jugée non conforme sur une voiture. Et cette irrégularité n’a pas été observée sur n’importe quelle voiture, c’est sur la Chevrolet n°48 et Jimmie Johnson quintuple champion de la NASCAR Sprint Cup.

Il semblerait donc bien que Chad Knaus, le célèbre crew chief de la Hendrick Motorsports connu pour toujours exploiter le règlement au maximum, a une nouvelle fois dépassé les limites autorisées par la NASCAR. C’est en tous les cas l’avis des officiels qui ont décidé de confisquer une pièce de la carrosserie durant la toute première séance d’inspection des Daytona 500.

Une modification trop voyante pour que la NASCAR passe à côté

La pièce mise en cause est ce que l’on appelle le C-Post, un morceau placé au dessus de la vitre arrière gauche de la voiture et qui permet à cette dernière de tenir en place. Cette pièce joue un rôle primordial dans l’aérodynamisme global de la voiture à tel point que les autres crew chiefs du paddock n’en reviennent pas qu’une équipe a pris le risque de la modifier.

Les officiels inspectent en effet les C-Posts avec beaucoup de minutie. D’ailleurs, selon plusieurs personnes du paddock, d’autres équipes auraient également joué avec les tolérances, mais d’une façon moins flagrante que Knaus.

Une habitude pour Chad Knaus !

Mais l’équipe de la Chevrolet n°48 n’en est pas à son coup d’essai. Puisque selon John Darby, le directeur de la Sprint Cup une interprétation similaire du règlement à l’avant de la Chevrolet de Johnson avait déjà provoqué une pénalité à Sonoma il y a trois saisons.

La NASCAR a imposé à Knaus de découper cette partie de la carrosserie et de la remplacer. Johnson pourra prendre le départ des Daytona 500. Les autres voitures de l’équipe n°48 amenées par la Hendrick Motorsports ne sont pas concerné par cette évolution.

Si les officiels décident de pénaliser l’équipe, rien ne sera annoncé avec le 28 février soit deux jours après les Daytona 500.

Après cet incident le crew chief s’est fait très discret dans le paddock. Pour mémoire, Knaus avait été exclu des Speedweeks en 2006 suite à des irrégularités détectées sur la voiture de Johnson après la séance de qualification des Daytona 500. Cela n’avait d’ailleurs pas empêché le pilote de remporter l’épreuve cette année là…