Contrairement à l’insistante et fausse rumeur courant sur le web, l’écurie de Michael Shank n’est pas morte, au contraire ! Certes l’écurie éponyme fait face à des difficultés financières mettant à mal son programme initial (qui était de disputer la saison complète) mais elle se bat toujours pour compléter son budget et ainsi faire ses grands débuts cette année dans la catégorie « Reine » de la monoplace américaine.


Néanmoins, avec un châssis DW12 et un moteur Lotus dans l’ateliel, la nouvelle structure est prête à prendre la piste. Et si sa situation financière ne devait pas s’améliorer, MSR, désireuse de prouver sa compétitivité, préfèrera prendre part à quelques courses qu’elle aura savamment préparée plutôt que de se déplacer sur les 16 manches que comporte la saison 2012 d’IndyCar uniquement pour « faire le nombre ».

Voici les déclarations de Shank :
« Nous avons la voiture dans l’atelier et les bonnes personnes pour la faire rouler mais à ce moment, nous sommes toujours en train de travailler pour avoir le budget complet qui nous permettra de courir. Je ne veux pas être dans la position de celui qui va sur la piste pour compléter la grille. Nous voulons sortir du garage et se montrer compétitifs.« 

Son arrivée en IndyCar marque un retour à la monoplace pour Michael Shank Racing qui a débutée en Formule Atlantic avant de prendre son envol en GrandAm où elle a remporté cette année les 24H de Daytona.