Le Budweiser Shootout était attendu de tous du fait des nouvelles règles instaurées par la NASCAR. Les paquets étaient de retour et la crainte du big one qui va avec aussi. Plusieurs accidents sont venus émailler cette course dont le plus important, dans les derniers tours, qui a vu Jeff Gordon partir en tonneau dans la ligne droite avant.


Pour bon nombre de pilotes les accidents de samedi soir sont plus dus à la nature de l’épreuve qu’au retour de la course en paquet.

Kyle Busch : « Ce sera plus calme. Tout est dans les mains des pilotes. Je pense que le Shootout était assez excitant, la raison principale est que c’est une épreuve où les points ne sont pas attribués. Quand vous êtes dans le 500, il y a des moments où vous poussez pour voir ce que la voiture peut donner et d’autres où vous vérifiez les jauges, qui est devant vous, derrière vous pour être à l’arrivée. Quand l’épreuve arrivera dans les cinquante, vingt-cinq, dix derniers miles ce sera plus électrique. »

Le Shootout pour tester la limite à ne pas dépasser

Plusieurs pilotes ont reconnu que le Shootout était un bon test pour voir ce qu’il était possible ou non de faire lors des Daytona 500.

Tony Stewart : « Historiquement vous avez toujours vu des courses avec ce type de scénario où tout le monde teste ce qu’il peut faire ou non pour le reste des Speedweeks. Vous pouvez pousser plus fort dans cette course que le 500 car elle est nocturne et il fait donc plus frais. Nous avons toujours des conditions plus chaudes le dimanche des Daytona 500. Quand arrive le dimanche vous avez 500 miles à faire et vous devez être à l’arrivée. Au Shootout il n’y a que 75 boucles et vous ne vous souciez pas des points. »

Son de cloche quelque peu différent du côté de Dale Earnhardt Jr.. Le pilote de la Chevrolet n°88, impliqué dans un des accidents reconnaît que la pression des points changera la donne lors des Daytona 500, mais pas au point d’éviter tout accident.

Dale Earnhardt Jr. « Lors des 500 miles les pilotes feront preuve de plus de jugement, mais il ne faudra pas trop compter dessus. C’est une course difficile. Il y aura beaucoup de pilotes qui voudront gagner. Pratiquement toutes les voitures peuvent gagner. La lotterie est présente pour tout le monde. »