Sur les quatre pilotes de la Hendrick Motorsports, trois ont déjà remporté les Daytona 500. Une victoire ce week-end serait synonyme de deux-centième succès dans l’histoire de l’écurie dans la première division de la NASCAR.


Le compteur est en effet bloqué à 199 depuis le Kansas en octobre dernier et la victoire de Jimmie Johnson.

Avec déjà trois succès à son actif (1997, 1999 et 2005 – ndlr.) dans l’épreuve d’ouverture de la saison, Jeff Gordon rattraperait en cas de succès Cale Yarborough à la deuxième place à trois unités du record détenu par Richard Petty. Gordon est le pilote en activité avec le plus de succès sur les courses à plaques de restriction avec douze victoires.

Jimmie Johnson a remporté l’édition 2006 des Daytona 500.

Considéré par certains comme le maître des courses à plaques de restriction, Dale Earnhardt Jr. compte sept victoires en cummulant Daytona et Talladega dont un Daytona 500,c’était en 2004. Une victoire ce dimanche lui permettrait de mettre fin à une série de 129 courses sans victoire.

Pour ses débuts à la Hendrick Motorsports, Kasey Kahne cherchera à décrocher sa première victoire à Daytona et lors d’une course à plaques de restriction.