Le « comeback » de Jimmie Johnson — après avoir perdu le titre en 2011 — a plutôt mal commencé avec un accident dès le deuxième tours des Daytona 500, courus exceptionnellement lundi soir à cause de la pluie.

Une poussette d’Elliott Sadler au volant de la Chevrolet n°33 a envoyé la voiture n°48 dans le mur extérieur. Quelques instants plus tard, la Ford n°34 pilotée par David Ragan venait percuter la Chevrolet de Johnson.

« Ce choc de côté a été très violent » déclarait Johnson en sortant de son Impala détruite. « Nous étions tous en train d’essayer de trouver notre ligne. Je faisais du draft avec la 78 (Regan Smith). »

La voiture de Johnson était trop endommagée pour envisager de reprendre la piste et il finalement été classé 42ème. En plus de Ragan et Johnson, les voitures de Trevor Bayne, Danica Patrick et Kurt Busch ont également été impliquées dans cet accident, mais ils ont tous pu reprendre la course plus tard dans la soirée.

Sous le coup d’une pénalité, Johnson pourrait se retrouver à Phoenix avec un total de point négatif.

David Ragan très en colère

Si Johnson était sonné et résigné après la course, Ragan était lui beaucoup plus en colère après sa dernière place aux Daytona 500 pour sa nouvelle équipe la Front Row Motorsports.

« J’essaye de voir sur les TV après qui je dois en vouloir. C’est vraiment ridicule d’être assis là alors que les Daytona 500 continuent sans moi. Au premier tour en plus !!. C’est vraiment la honte de se faire sortir aussi vite de la plus grosse course de la saison, la première de l’année. Il va falloir réagir et aller de l’avant. J’ai hâte de savoir celui qui est la cause de tout cela. »

Trevor Bayne perd son titre par KO

Bayne n’aura pas pu défendre son titre décroché à la surprise générale lors des Daytona 500 de 2011. Impliqué dans cet accident dès le 2ème tour, les mécaniciens de Bayne ont mis 32 tours pour remettre la voiture n°21 en état et lui permettre de reprendre la piste.

« Vous passez deux jours à attendre à cause de la pluie et il se passe quelque chose dès le premier tour. Que voulez-vous faire ? J’ai essayé de descendre le plus bas possible sur la trajectoire, mais à la dernière seconde, je crois que c’est la n°34 qui m’a touché et m’a envoyé dans l’herbe. C’est vraiment difficile. Les gars ont beaucoup bosser pour cette course. Je déteste être assis là dans le garage. »