Elliott Sadler retrouve le chemin de la victoire en Nationwide

Elliott Sadler n’avait pas forcement un très bon souvenir de sa dernière course sur le Phoenix. International Raceway, mais en s’imposant samedi en NASCAR Nationwide Series, il a retrouvé le sourire. Pour mémoire en novembre dernier, Sadler avait été impliqué dans un accident sur cet ovale de un mile et avait du même coup été écarté de la lutte pour le titre. Hier, il a pris la tête du de la course à 25 tours du drapeau à damier et a ensuite résisté à la grosse attaque de Brad Keselowski pour aller chercher la victoire.

Cette victoire est la première de Sadler sur ce circuit et la sixième de sa carrière en Nationwide, une série dans laquelle il ne s’était plus imposé depuis 1998 et une épreuve à Rockingham.

Le champion en titre de la série, Ricky Stenhouse Jr. a terminé troisième devant le rookie Austin Dillon et Kevin Harvick qui a dominé la majeure partie de la course (107 tours menés) avant d’être victime d’une stratégie de ravitaillement décalée.

Un bon moyen de passer à autre chose.

Interrogé après sa victoire, Sadler est revenu sur sa déception de l’année dernière expliquant qu’il voulait passer à autre chose en arrivant à Phoenix.

« Honnêtement, c’est comme si cela était arrivé il y trois ou quatre ans. L’année dernière c’était l’année dernière et oui cela a forcement eu un impact sur nos chances de titre. Mais maintenant c’est une nouvelle saison et l’équipe a également pas mal évolué. (vente des opérations de Harvick à la RCR). Donc j’ai tournée la page. »

Grâce à cette victoire Sadler est désormais en tête du classement général et il compte dix points d’avance sur Dillon.

Une nouvelle belle performance pour Brad Keselowski.

Keselowski a bien figuré durant cette épreuve. Il a un moment occupé la tête de la course après avoir pris l’avantage sur le poleman Denny Hamlin lors d’un restart au 168ème tour, mais n’a pas été en mesure de conserver la tête du peloton pour finalement terminer deuxième.

« Nous venons de décrocher notre deuxième Top-2 de suite » expliquait Keselowski qui avait terminé deuxième à Daytona il y a une semaine. « C’est plutôt cool. Nous avons de quoi être fier. Je voulais bien sûr gagner une place de plus pour aller chercher la victoire, mais Elliott était le plus fort. »

Kevin Harvick est passé à côté de la victoire.

Au volant d’une voiture de la RCR, Harvick a pris le contrôle de la course au 53ème tour en dépassant Hamlin. Il a ensuite creusé l’écart pour compter un instant plus de six secondes d’avance avant que Kenny Wallace ne se crash dans le virage n°4 forçant les officiels à neutraliser la course pour la deuxième fois de l’après-midi.

Hamlin a repris la première place au jeu des ravitaillements, mais n’a pas pu résister longtemps à Harvick qui a repris l’avantage au 111ème tour. Harvick est ensuite resté devant jusqu’à la troisième neutralisation provoquée par des débris au 163ème tour. Lorsque les leaders sont repassés par les stands, Harvick a décidé de changer quatre pneus contre deux pour ces rivaux et il est ressorti septième.

Keselowski a passé Hamlin pour la tête de la course juste après le restart au 168ème tour avant de devoir s’incliner face à Sadler au 175ème.

A noter la course difficile de Danica Patrick, qui après s’être qualifiée 30ème a terminé à la 21ème place à trois tours des leaders.