Le report des Daytona 500 à lundi dernier pourrait bien avoir des conséquences sur la programmation des courses de NASCAR dans l’avenir. Les solides résultats d’audience, et plus particulièrement dans la tranche d’âge 18-49 très convoitée par la série, vont sans aucun doute faire réfléchir les responsables de la discipline.

Pour la première fois en 54 ans, les Daytona 500 ont dû être décalés d’un jour à cause de la pluie très présente sur le circuit du Daytona International Speedway. D’abord planifiée au lundi midi, l’épreuve a finalement été programmée à 19h00 en prime time aux USA.

Et le moins que l’on puisse dire, c’est que ce changement d’horaire a payé. La diffusion en direct par FOX a fait exploser les compteurs de la chaîne pour un lundi soir. Malgré une interruption de plus de deux heures à cause de l’accident de Juan Pablo Montoya, la FOX a battu NBC et l’émission « The Voice » sur la tranche très prisée des 18-49 ans.

Brad Keselowski, un pilote déjà convaincu !

D’ailleurs le pilote de NASCAR Sprint Cup Brad Keselowski avait gagné plus de 100000 nouveaux abonnés à son compte Twitter après avoir posté des messages durant la neutralisation, suggérant déjà que de nombreux téléspectateurs étaient devant leur téléviseur pour suivre la course un lundi soir.

Mais est-ce que ces chiffres sont suffisants pour que la NASCAR et les promoteurs considèrent sérieusement l’organisation de courses le lundi soir plutôt que le week-end ? Keselowski, 28 ans, pense qu’une évolution de ce genre pourrait modifier l’équilibre entre les téléspectateurs et les fans qui se déplacent sur les circuits.

« En tant que fan de ce sport – et bien sûr membre de la tranche 18-49 – je me suis posé la question de ce que je voulais vraiment voir. Être en prime time, cela a vraiment aidé la NASCAR sur ce coup là. Cela fonctionne très bien pour les autres sports et ces Daytona 500 ont peut-être ouvert la boite de Pandore. »

Et vous ? Pensez-vous que la NASCAR doit organiser des courses le lundi soir ?