Bien qu’il a terminé à la quatrième place au volant d’une voiture qu’il pensait capable de remporter les Subway Fresh Fit 500 dimanche sur le Phoenix International Raceway, Jimmie Johnson doit pouvoir retirer pas mal de choses positive de la deuxième course de la saison 2012.

Tout d’abord il compte maintenant 18 points après deux courses. Mais 18 points en positif. En effet, après sa 42ème place aux Daytona 500 et ses 25 points de pénalité suite à la non conformité de sa Chevrolet n°48, Johnson était arrivé à Phoenix avec un total de -23 au classement général.

La n°48 de retour aux affaires.

Désormais il est du bon côté de la barrière. Dimanche, Johnson a mené 55 tours sur l’ovale de un mile, mais un passage par les stands imprévu sous drapeau jaune au 134ème tour à cause d’un écrou de roue baladeur lui a fait perdre beaucoup de places. Johnson est reparti 24ème lors du drapeau vert au 141ème tour et a ensuite bataillé pour remonter jusqu’à la quatrième place.

Jimmie Johnson avait la voiture pour gagner.

A l’arrivée, le quintuple champion de la NASCAR Sprint Cup avait des sentiments contrastés sur sa performance.

« Nous prenons ce résultat bien sûr. Mais je ne suis pas vraiment satisfait. Je pense sincèrement que nous avions la victoire pour gagner. Malheureusement les choses n’ont pas fonctionné comme prévu. Après notre incident nous avons réussi à rebondir et notre fin de course a été impressionnante. »

« Donc je suis fier du combat qu’a mené l’équipe et de la voiture que nous avons été en mesure de mettre sur la piste. J’ai dépassé pas mal de monde alors que c’est un circuit où c’est une chose difficile à faire. »