L’injection a fait ses débuts en NASCAR Sprint Cup Series en début d’année à Daytona. Après deux courses officielles, plusieurs voix – dont celle de Kyle Busch – s’élèvent afin de remettre en cause la fiabilité du système.

Tony Stewart parmi les victimes

Depuis le début de la saison plusieurs pilotes ont rencontré des problèmes, le plus sérieux d’entre-eux pour Tony Stewart à Phoenix, lorsqu’il a coupé son moteur pour économiser du carburant. Le moteur n’a pu redémarrer la faute à un fusible qui avait grillé.

Kurt Busch a également rencontré un soucis à Phoenix. Tant Busch que Stewart sont des pilotes motorisés par la Hendrick Motorsports, mais ce problème n’est pas inhérent à cette écurie puisqu’à Daytona c’est Joey Logano qui a rencontré un problème similaire.


Kyle Busch : « Je suis sûr qu’avec tous les ordinateurs et les techniciens dont nous disposons, nous allons nous mettre au travail pour diagnostiquer et résoudre ce problème. Peut-être que le problème ne sera pas solutionné avant le week-end prochain, ou le mois de mai voire la fin de saison, qu’importe ces gars vont boosser sur les différents scenarii. »

Des changements dans les stratégies à la consommation

Busch a peur que ce problème affecte les stratégies lorsque les épreuves se joueront à la consommation. Selon lui les pilotes devront ajuster leur technique d’économie de carburant pour prévenir tout problème comme celui de Stewart.

Kyle Busch : « Vegas peut facilement devenir une course à la consommation. Toutes les pistes peuvent le devenir. Je pense que le meilleur scénario est de donner le meilleur de voiture voiture sur la piste. Nous verrons comment tout cela va se dérouler. »

Pour Busch le nouveau système aura démontré sa fiabilité lors des courses plus longues et lorsque la chaleur sera au rendez-vous, c’est-à-dire durant l’été. Brad Keselowski, partage l’avis du pilote de la Joe Gibbs Racing.

Brad Keselowski : « Je ne sais pas si nous avons vu tous les problèmes que nous devions rencontrer. Je pense que lorsque les courses seront plus chaudes il y aura un risque de casse plus important. Cependant, je ne pense pas que quelqu’un puisse quantifier ces problèmes. »