Le recours de ce mardi était le dernier possible pour la Hendrick Motorsports. Soit elle gagnait, soit elle voyait sa sanction confirmée. John Middlebrook a décidé d’absoudre la Hendrick Motorsports suite aux infractions constatées par la NASCAR à Daytona.


Chad Knaus et Ron Malec, respectivement chef d’équipe et chef de voiture de Jimmie Johnson ne sont pas suspendus six semaines alors que Jeff Gordon, au classement des propriétaires, et Jimmie Johnson au classement pilotes récupèrent les vingt-cinq points.

Jimmie Johnson se retrouve ainsi à la onzième place du classement général à trente-six longueurs du leader, Greg Biffle.

Rick Hendrick n’a pas caché sa satisfaction à l’issue de cette bataille juridique. John Middlebrook a retenu que la voiture avait été présentée à l’inspection à de nombreuses reprises, sans être déclarée non-conforme.

En procédant de la sorte la Hendrick Motorsports a très clairement ouvert une brèche, dans laquelle bon nombre d’écuries pénalisées vont s’engouffrer. Une modification des sanctions de la NASCAR est donc envisageable.