Qui peut bien battre la Joe Gibbs Racing sur l’Auto Club Speedway ? Visiblement personne, puisque Joey Logano a permis à son écurie de signer son huitième succès de rang sur l’ovale de Fontana.

Ce succès est le premier de Logano cette saison, son second à Fontana et son dixième en carrière. À noter que le pilote de la Toyota Camry n°18 est le premier régulier de la Sprint Cup à s’imposer dans cette catégorie cette année.

Joey Logano a coupé la ligne d’arrivée avec 1,066 seconde d’avance Ricky Stenhouse Jr.. Ce dernier reprend ainsi quelques points à Elliott Sadler, toujours solidement installé en tête du championnat.


Joey Logano : « C’est important de continuer cette série. Vous ne voulez pas être le gars qui l’arrête. »

Brad Keselowski est troisième devançant Brian Scott et le rookie Austin Dillon pour le top-5. Brad Sweet, Kenny Wallace, Kyle Busch, Elliott Sadler et Brendan Gaughan sont dans le top-10.

Après qu’un débris a percé son radiateur, Danica Patrick a été contrainte à l’abandon suite à une casse de son moteur. Elle a finalement pris la trente-cinquième place.

Sam Hornish Jr. s’est lui aussi illustré, mais pas forcément comme il l’aurait souhaité. Le triple champion INDYCAR est parti à la faute à la sortie du virage n°4 au 91ème tour, forçant les officiels à sortir le drapeau jaune pour la deuxième fois.

Kyle Busch souffle encore le chaud et le froid

Logano, Stenhouse, Busch, Gaughan et Allgaier étaient dans le top-5 au moment de la neutralisation. Lors du ravitaillement qui a suivi Busch a été le seul à prendre du carburant et à monter des pneumatiques neufs.

Cette option s’est avérée payante, puisque dans les trois tours Busch se retrouve en tête de l’épreuve. Le champion 2009 mènera juusqu’au dépassement de Keselowski au 125ème passge.

Joey Logano s’est alors rapproché de la lutte pour la tête et s’est emparé de la position de pointe au tour 129.

Blake Koch part en tête à queue au tour 133 et force les officiels à sortir le drapeau jaune pour la quatrième et dernière fois. Les pilotes passent une dernière fois au stand et Trevor Bayne en ressort en tête puisqu’il il n’a changé que deux pneumatiques.

Kyle Busch perd pas moins de quatorze positions lors de cette arrêt, mais est capable de terminer la course dans le top-10, signant ainsi son premier top-10 dans sa nouvelle écurie.