Pour sa première saison complète en IndyCar, Simon Pagenaud sait qu’il bénéficie d’une très bonne monoplace avec la DW12 préparée par le Schmidt Hamilton HP Motorsports. Très en forme pendant les essais d’intersaison, le poitevin (en lice pour décrocher le titre de rookie de l’année. Ndlr) savait que la course de St Petersburg était un rendez-vous important.

Dès les premiers essais libres, Simon frappe fort avec un cinquième temps à la clé. Douzième de la deuxième séance puis finalement auteur du meilleur temps lors de la séance d’essais libres n°3, Pagenaud aurait pu aborder la séance de qualification en toute confiance. Malheureusement pour lui, son équipe a dû changer son bloc Honda lors de la journée du vendredi ce qui était synonyme pour Simon d’une pénalité de 10 places sur la grille de départ…

Malgré cet handicap de taille, Simon Pagenaud a tout donné lors des qualifications pour finalement intégrer le « Fast 6 » (la dernière phase des qualifications où les six meilleurs pilotes s’élancent à tour de rôle afin de signer le meilleur temps. Ndlr). Auteur du 6ème temps, il rétrogradait donc de dix places sur la grille de départ le lendemain.

Une course parfaite pour Simon

En s’élançant de la 16ème place, Simon savait qu’il allait devoir réaliser une course solide pour revenir dans les premières positions. Grâce à une attaque permanante, une stratégie sans faille et des dépassements impeccables (notamment sur le quadruple champion IndyCar, Dario Franchitti. Ndlr), Simon termine à une très belle sixième position. C’est d’ailleurs la meilleure position d’un rookie à l’arrivée. Avec une telle performance, Simon est d’ores et déjà entré par la grande porte dans le championnat !

Simon Pagenaud :  » Je suis très heureux ! C’est toujours bien d’entamer une saison dans un nouveau championnat en marquant des points dès la première course. Ma voiture était vraiment performante aujourd’hui. J’ai endommagé mon aileron avant en début de course, ce qui m’a forcé à attaquer d’autant plus. Je tiens à remercier l’ensemble de l’écurie Sam Schmidt Hamilton HP Motorsports qui a réalisé un travail fantastique pour me permettre de revenir aux avant-postes. Ils ont effectué un travail incroyable lors des arrêts aux stands et grâce à eux j’ai pu gagner de nombreuses positions. Je n’ai pas commis d’erreurs en piste et nous avons donc pu signer cette belle performance. Je ne pouvais rêver meilleure manière d’entamer la saison. Nous disposons d’une bonne base mais nous avons encore de nombreuses choses à montrer. »

Nul doute que sans la pénalité qui lui a été infligée, Pagenaud avait toutes les cartes en main pour terminer la course encore mieux placé. Mais ne soyons pas trop gourmands, Simon aura tout le loisir de se rattraper dès ce week-end à Barber… une piste qu’il connaît déjà pour avoir remplacé au pied levé Ana Beatriz l’année dernière (il avait terminé à la huitième position. Ndlr).