Kevin Harvick a peut-être arrêté son rôle de propriétaire d’écurie en NASCAR Camping World Truck Series cet hiver, mais il n’a pas perdu son talent de pilote dans l’affaire. Le pilote de la Richard Childress Racing s’est imposé lors des Kroger 250 dans ce qui a semblé une course sans effort pour lui.

Harvick, qui a mené 248 des 250 tours, a coupé la ligne d’arrivée avec 953 millièmes d’avance sur son coéquipier Ty Dillon qui a bouclé les deux tours manquants en tête.

David Reutimann est à l’origine d’une neutralisation au 227ème suite la crevaison de son pneumatique avant droit. À cet instant Harvick compte 1,4 quatre seconde d’avance. Lors du restart à cinq tours de la fin, le pilote de la Richard Childress Racing a parfaitement géré la relance pour aller décrocher la victoire.


Kevin Harvick : « Pas une mauvaise façon d’effectuer notre première course de truck pour la RCR. »

James Buescher, Justin Lofton et Timothy Peters complètent le top-5 alors que , Nelson Piquet Jr., Ross Chastain, Jason Leffler, John King et Jason White sont dans le top-10.

Grâce à sa neuvième place John King conserve la tête du classement général de la série avec un point d’avance sur Timothy Peters et Justin Lofton.

De 2008 à 2011 Harvick a pris part à vingt-cinq courses de Truck dans son écurie pour onze victoires. À l’issue de la saison 2011 le désire de fonder une famille a modifié ses plans et avec sa femme DeLana ils ont décidé de vendre leur écurie qui était engagée en Truck, mais aussi en Nationwide. Une partie de l’écurie de Truck Series a été achetée par Eddie Sharp, l’autre part Richard Childress.

Harvick conduisait tellement à son aise qu’au tour 165 il a demandé à son spotter de relayer un message à l’équipe de Dillon. Harvick savait qu’il était à quatre-vingts pour cent de son potentiel il a ainsi demandé à Dillon de ne pas faire de bêtise en essayant de le rattraper.

Kevin Harvick : « Cela faisait longtemps que l’on avait pas gagné une course de la sorte et gagné. Nous avons fait beaucoup de changements tout au long de l’inter-saison. »

Lors des différents restarts Harvick a choisi l’extérieur pour aider Dillon à garder sa deuxième place.

Kevin Harvick : « Je savais que nous avions un meilleur truck que lui, mais je ne voulais pas le laisser à l’extérieur. Il court pour le championnat et c’est notre rôle dans le n°2 de les aider à remporter le titre et nous avons gagné la course. »

Jeb Burton, le fils du vainqueur 2002 des Daytona 500 effectuait ses débuts dans la série. Impliqué dans un accident au tour 235 il a été capable de remonter à la treizième place sous le drapeau à damier.