Cette fois c’est sûr, Sébastien Bourdais a véritablement débuté sa saison. Après une course de St Petersburg émaillée de problèmes divers et variés, le manceau a parfaitement su redresser la barre sur le tracé de Barber. Avec une course dans les jambes et un moteur Lotus ayant pu être intégré et mis au point pour son châssis (il avait reçu son bloc le vendredi avant les premiers essais de St Pete. Ndlr), Bourdais a réalisé une performance solide.

Auteur de nombreux dépassements, ce qui s’explique par le rythme toujours insuffisant des pilotes Lotus en qualifications, le manceau s’est même payé le luxe de devancer le champion en titre Dario Franchitti, toujours aussi peu à l’aise au volant de sa Dallara DW12 ! Impliqué dans des affrontements avec Rubens Barrichello, Ryan-Hunter Reay ou Marco Andretti, Sébastien a fait montre de son talent pour se sortir de situations… parfois compliquées. Malgré un gros déficit de roulage avec sa monoplace lors des essais d’intersaison (une trentaine de tours. Ndlr) et une Dallara DW12 préparée par Dragon Racing pas aisée à piloter – les résultats de Katherine Legge en attestent – Bourdais tire la quintessence de son matériel.

« C’était une très bonne course. Honnêtement je ne croyais pas que nous allions maintenir Justin Wilson, James Jakes et Dario Franchitti derrière nous. Nous avons un gros déficit de puissance et à chaque fois que nous sommes dans le trafic nous n’avons pas un rythme suffisant pour résister, comme si nous n’existions pas… J’étais un peu dépité avant la course, mes attentes n’étaient pas très élevées mais la situation a totalement changé. J’étais satisfait de ma voiture, la piste était assez « verte » en début de course pour me permettre de réaliser quelques dépassements et lorsque mes adversaires ont dégradé leurs pneumatiques cela m’a beaucoup aidé. Notre voiture conserve parfaitement ses gommes, ce qui nous a mis dans une bonne position. J’ai pu effectuer des dépassements et ce fut une journée assez excitante ! »

Espérons pour Sébastien et toute l’équipe Dragon Racing que les bonnes performances entrevues à Barber se répètent dans les rues de Long Beach le 15 avril prochain.