À l’issue de la seconde course de NASCAR Sprint Cup Series de la saison dernière les responsables du Michigan International Speedway ont décidé de refaire complètement la surface de cette piste. Afin de choisir les bons pneumatiques pour l’épreuve du mois de juin Goodyear a décidé d’organiser une journée de tests. Les cinq pilotes invités étaienntJeff Gordon pour la Hendrick Motorsports, Juan Pablo Montoya pour la Earnhardt-Ganassi Racing, Matt Kenseth pour la Roush Fenway Racing, Kyle Busch pour la Joe Gibbs Racing et Brad Keselowski pour la Penske Racing.

Durant la séance les pilotes ont atteint la barre des 215 mph en vitesse de pointe et ont battu le record du tour de Ryan Newman établi en 2005 à la vitesse moyenne de 194,232 mph. De telles performances en qualifications lors de l’épreuve du mois de juin feraient de cette piste la plus rapide du calendrier, Daytona et Talladega exceptées.


Les pilotes satisfaits du changement

Construit en 1968, le Michigan International Speedway n’en est pas à son premier changement de surface, puisque la piste de deux miles a été refaite en 1977, 1986 et 1995.

Bien qu’habituellement les pilotes préfèrent les revêtements usés les avis à l’issue de cette séance sont tous positifs.

Brad Keselowski : « Quand vous refaites la surface d’une piste ou que vous y effectuez un changement de configuration cela change la façon de courir. La question est toujours de savoir si ce sera meilleur ou pire, mais seul le temps nous le dira. Les courses d’ARCA et de Nationwide qui précèderont celle de Sprint Cup seront un bon indicateur quant au déroulement de celle-ci. Je suis plus qu’optimiste quant à la qualité de la course du mois de juin. »

Jeff Gordon : « Je ne suis pas forcément un grand fan des re-surfaçages, mais celui-ci est positif et j’apprécie toujours autant la piste. La piste est similaire à l’ancienne version et il y aura de multiples trajectoires. »