En févier dernier James Buescher avait remporté sa toute première victoire en carrière dans une série nationale de la NASCAR en gagnant l’épreuve de Nationwide à Daytona. Ce week-end au Kansas il a remporté son premier succès en Truck, championnat dans lequel il joue le titre.

En 2011 le pilote du truck Chevrolet Silverado n°31 dans la Turner Motorsports était passé à plusieurs reprises très proche de la victoire, échouant finalement de peu au classement du championnat en ayant une course de moins que ses adversaires. Cette année il fait partie des favoris et compte bien assumer ce statut.

À lire : James Buescher la joue au plus malin.

Dans les derniers tours des SFP 250 disputés sur le Kansas Speedway, Buescher a su se construire une avance de 5,320 secondes sur Timothy Peters pour aller décrocher sa première victoire. Brad Keselowski, qui pilotait un truck de sa propre écurie, a pris la troisième place.


Il s’agît de la seconde victoire consécutive de la Turner Motorsports en NASCAR Camping World Truck Series, puisque le week-end dernier pour les débuts de la série sur l’ovale de Rockingham Kasey Kahne s’était imposé devant… James Buescher.

James Buescher : « Les trucks de la Turner Motorsports sont incroyables. Deux de suite, ça veut dire quelque chose. Décrocher notre première victoire le week-end dernier avec Kasey et terminer deuxième, nous voulions vraiment venir ici et la gagner. »

Brad Keselowski, troisième, court toujours après une victoire dans la troisième division de la NASCAR. Une victoire dans cette série lui permettrait de devenir le vingt-quatrième pilote à avoir remporté au moins une victoire dans chacune des trois séries nationales.

Brad Keselowski : « Nous avions besoin d’un peu plus de vitesse pour rester avec James. Nous ne pouvions l’avoir alors félicitation à James et son équipe. Cependant, nous avons beaucoup appris et honnêtement j’espère que cela a pu aider Parker Kligerman. »

Le reste du top-5 est composé de Nelson Piquet Jr. et Todd Bodine alors que Ron Hornaday Jr., Justin Lofton, Parker Kligerman, le rookie Ty Dillon et Miguel Paludo complètent le top-10.

Grâce à ce succès James Buescher gagne deux position et se retrouve désormais dauphin de Timothy Peters à quatre points.

Timothy Peters : « Il a été un facteur tout au long de la saison dernière. Il est l’un des prétendant pour le titre. La RCR sera aussi parmi les favoris et je pense que nous le serons aussi. »

Après quatre courses cette année, Timothy Peters est le seul à compter quatre top-5, soit un de plus que Buescher. Justin Lofton, troisième, et Ty Dillon, quatrième comptent chacun quatre top-10. Les quatre premiers du championnat se tiennent en quatorze points.

C’était la seconde fois cette saison que Keselowski était au volant de son propre truck. Le pilote Dodge a passé Buescher lors du restart au 105ème des 167 tours, mais le pilote de la Turner Motorsports a su se monter patient pour finalement reprendre la position de pointe au 122ème passage dans le quatrième virage.

Plus le drapeau vert dure, meilleur le truck de Buescher est. Ainsi, au tour 140, alors qu’un arrêt sous drapeau vert est imminent, Buescher compte 5,4 secondes d’avance sur Keselowki qui doit résister au retour de Peters. À l’issue du cycle d’arrêt sous drapeau vert Keselowski, qui n’a pris que deux pneumatiques ressort en tête alors que Buescher et Peters ont décidé de changer leurs quatre pneumatiques.

Le choix de Buescher est le bon. Deuxième au 150ème passage, il prend définitivement la tête de l’épreuve au 157ème tour. Buescher n’a ensuite eu qu’à gérer son avance pour aller décrocher son premier succès en carrière dans la troisième division de la NASCAR.