C’est le quintuple champion de la NASCAR Sprint Cup Series, Jimmie Johnson (30,865 secondes / 174,955 mph) qui a signé le meilleur chrono. Le pilote de la Hendrick Motorsports est toujours à la recherche de sa première victoire cette année.

La Michael Waltrip Racing toujours présente

Depuis le début de la saison une écurie ne cesse de briguer les premières places, notamment lors des essais, il s’agît de la Michael Waltrip Racing. L’écurie du double vainqueur des Daytona 500 s’est de nouveau mise en valeur au Kansas avec le deuxième temps de Mark Martin et le troisième de Martin Truex Jr.. Il faut désormais conclure par une victoire.

À la Joe Gibbs Racing on applique le principe des vases communicants. Si Kyle Busch s’est illustré lors de la première séance, c’est Denny Hamlin qui s’est mis en valeur lors de cette séance finale avec le cinquième chrono juste derrière Greg Biffle.


Kyle Busch est pour sa part en trente-deuxième position à près d’une seconde du meilleur tour. Joey Logano est à créditer du vingt-huitième chrono. Pas de quoi être satisfait et rassuré du niveau de performance de la Toyota Camry n°20 après deux séances.

Tenant du titre de cette épreuve, Brad Keselowski est sixième et devance Sam Hornish Jr., A.J. Allmendinger, Matt Kenseth et Kevin Harvick.

Séance d’essais n°2 : les temps.

Si trois des quatre pilotes Hendrick étaient dans le top-10 à l’issue de la première séance, il n’y en a plus qu’un avec Johson. Earnhardt est dix-huitième, Kahne vingt-quatrième et Gordon trente-septième.

Autre écurie à décevoir après avoir atteint le top-10 en première séance, la Burger King Racing puisque Cassill est trente-sixième et Kvapil trente-neuvième. Les deux pilotes sont en fait à leur place et l’écurie ne peut attendre de miracle de l’épreuve de ce week-end.