Après avoir annoncé son engagement à Indianapolis avec une équipe motorisée par Lotus, l’ambassadeur officiel de la marque britannique n’a toujours pas réussi à trouver d’écurie pour l’accueillir… Alors qu’il était récemment question que le français roule pour l’équipe Newman/Haas, le projet est tombé à l’eau faute de budget et de temps nécessaire. Dans l’intervalle Lotus essaye par tous les moyens de trouver une solution pour son pilote désormais emblématique…

Nous vous annoncions cette semaine dans Splash n’Go l’engagement de Jean Alesi avec l’équipe officielle Lotus en IndyCar (HVM Racing. Ndlr) pour disputer les 500 Miles d’Indianapolis mais finalement l’accord n’a pas pu être conclu avec l’écurie de Keith Wiggins :

« C’était beaucoup trop tard et je ne me sentais pas capable de préparer une voiture en une semaine. Je n’ai de toute façon pas un nombre de mécaniciens suffisant et je ne souhaitais pas faire cela au détriment de Simona de Silvestro. »

Alors qu’il n’a jamais roulé sur ovale, Jean Alesi s’est encore une fois rendu en Italie dans les locaux de l’usine Dallara afin de procéder à deux journées ininterrompues de simulateur (jeudi et vendredi. Ndlr). L’Avignonais est actuellement dans un avion en direction d’Indianapolis afin de rejoindre l’équipe qui va l’engager…

Alesi roulera bien à Indianapolis

Après toutes ces péripéties il semble bien que le français de 47 ans ait enfin réussi, grâce à l’aide de Lotus, à trouver un accord pour tenter de se qualifier pour la mythique épreuve américaine ! Des rumeurs à Long Beach faisaient état de budgets pharaoniques offerts par Lotus… L’engagement d’Alesi pour l’Indy500 se chiffrerait entre 500 000 et 750 000 dollars ! L’équipe choisie ne pouvait donc être qu’une petite structure ayant besoin de fonds… Et effectivement un accord a pu être signé avec une écurie surprenante : Fan Force United.

Vous n’avez certainement jamais entendu parler de cette équipe, nous vous rassurons nous non plus ! Créée en 1997 sous le nom d’Alliance Racing par l’ancien pilote IRL Tyce Carlson, l’équipe va engager deux voitures lors de la course d’IndyLights à Indianapolis et fera donc ses grands débuts à Indy avec « l’expérimenté débutant » Jean Alesi ! Une association pour le moins inédite qui devrait tout de même assurer à l’IndyCar la présence de 33 voitures sur la grille. Une annonce officielle est prévue pour demain et il se dit que cet engagement est en grande partie (voire totalement) financé par Lotus.

Tout comme son homologue Rubens Barrichello, Jean Alesi devrait prendre part au Rookie Orientation Programme afin de se familiariser avec la conduite d’une monoplace sur ovale.