Si la Hendrick Motorsports a remporté sa deux-centième victoire dans la catégorie reine de la NASCAR et que deux de ses pilotes ont été les premiers à franchir la ligne d’arrivée, que ce soit lors d’épreuves comptant pour le championnat ou non, Jeff Gordon et Kasey Kahne ne sont pas de ceux-là.

Le plus ancien et le plus récemment arrivé dans l’écurie travaillent ensemble, mais ils n’arrivent pas à endiguer la série de mauvais résultats, alors qu’à l’opposé Jimmie Johnson et Dale Earnhardt Jr. enchaîne les bons résultats voire les victoires.

Gordon a remporté les Coca-Cola 600 à trois reprises, en 1994, 1997 et 1998, alors que Kasey Kahne s’est imposé deux fois, en 2002 puis en 2008 alors qu’il pilote dans l’écurie de Ray Evernham. Tous deux souhaitent revenir sur la Victory Lane du Charlotte Motor Speedway afin de faire oublier un temps soit peu un début de saison catastrophique.


Le pire début de saison est à mettre à l’actif du quadruple chammpion de la NASCAR qui ne compte qu’une pole position et un top-5 en onze courses. Le pilote de la Chevrolet n°24 arrive à Charlotte en vingt-quatrième position avec une série de quatre arrivées consécutives hors du top-20. Entre erreurs dans les stands, crevaisons, problèmes mécaniques et accidents il connaît le plus mauvais début de saison de sa carrière. Son plus mauvais classement au championnat, une quatorzième place en 1993 lors de son année de rookie.

Malgré ce mauvais début de saison le quadruple champion de la NASCAR garde une attitude positive pour faire face à une frustration de plus en plus importante.

Jeff Gordon : « La seule chose à faire est de garder la tête droite et de travailler plus dur pour la course suivante afin d’enrayer cela. Nous avons une bonne équipe et nous avons de bonnes voitures. Cela devient de plus en plus difficile. Plus vous enchaînez les mauvais résultats, plus la montagne à gravir est haute. Nous avons confiance en notre équipe. Nous restons positifs et nous verrons le résultat. »

Pour Kasey Kahne la situation est guère plus reluisante. Certes l’ancien pilote de la Red Bull Racing compte deux poles, toutes deux acquises lors des six premières courses, mais il n’a jamais pu concrétiser ne serait-ce que par une arrivée dans les dix premiers durant cet intervalle. Lors des cinq courses qui ont suivi le pilote de la Chevrolet n°5 s’est classé à chaque fois dans le top-10 ce qui lui a permis de passer de la trente-et-unième à la seizième place du classement général.

Kasey Kahne : « Cela ne me semble pas être une si mauvaise situation que cela. Nous avons eu de bonnes courses en début de saison, mais nous n’avons pas réussi à concrétiser. Il est clair que nous avons la vitesse. Maintenant nous devons tout mettre ensemble. »

Tant Kahne que Gordon ont quelque chose à fêter ce week-end. Pour Kahne il s’agît de son trois-centième départ en Sprint Cup alors que Gordon a vu une partie de l’I85 porter son nom afin de commémorer ses 85 victoires dans la première division de la NASCAR.