Amener le châssis victorieux lors de la All-Star le week-end suivant aux Coca-Cola 600 n’est pas forcément la meilleure chose à faire. En 2010 Kurt Busch avait réussi à remporter les deux courses avec le même châssis, mais l’ancien pilote de la Penske Racing est à inscrire au rang des exceptions.

Cette semaine Jimmie Johnson a avoué vouloir reprendre sa voiture victorieuse, mais il s’est finalement ravisé.


C’est tout d’abord un problème de logistique qui a contraint Johnson a ne pas reprendre sa voiture du week-end précédent. La Chevrolet n°48 victorieuse lors de la All-Star a été envoyée au centre technique de la NASCAR et n’a été remise à la Hendrick que le mardi. D’autre part le quintuple champion de la NASCAR estime que le châssis prévu pour les 600 miles est meilleur que celui utilisé lors de la All-Star. Voila de quoi inquiéter ses adversaires et autres détracteurs.

Jimmie Johnson : « Nous avons discuté de la possibilité d’amener la voiture de la All-Star pour quelques courses. Nous pensons que le châssis construit pour le 600 est meilleur et c’est le plus important pour une course comptant pour le championnat. Ce n’est pas comme si nous avions de mauvaises voitures, mais lors des mesures effectuées en soufflerie notamment, nous avons choisi la meilleure voiture pour le 600 et l’autre pour la All-Star. »

Les adversaires de Jimmie Johnson sont donc prévenus. Le pilote de la Chevrolet n°48 a remporté les deux dernières épreuves auxquelles il a participé, son équipe a remporté le défi des mécaniciens et les moins bons des châssis construits terminent sur la Victory Lane. Le sextuple vainqueur à Charlotte sera-t-il en mesure de devenir le pilote le plus victorieux sur cette piste ? Réponse dans quelques heures…